Conso & Distribution

Le guide du parfait « photophone »

L'iPhone d'Apple affiche 8 mégapixels. DR ©

Alors que le recours aux appareils photo numériques se fait de plus en plus occasionnel, les smartphones ont une vraie carte à jouer. Comparatif de six terminaux vedettes.

Contrairement à une idée reçue, le nombre de mégapixels affiché par un smartphone est loin d’être suffisant pour garantir la qualité des photos et des vidéos. Gestion des contrastes, fidélité de la colorimétrie, ergonomie, autofocus, zoom numérique, retardateur, mode panoramique… Autant de critères à prendre en compte au moment de faire son choix. Autre gage de qualité : le rétro-éclairage du capteur, qui facilite la prise de vue en cas de faible luminosité. À noter enfin : la présence de plus en plus fréquente d’une seconde caméra au-dessus de l’écran, qui permet la visioconférence. Les smartphones haut de gamme sont capables de filmer des séquences en haute définition (norme 1080p) et la qualité d’image peut être optimisée grâce à un stabilisateur vidéo.

HTC One XHTC ONE X

o 8 mégapixels 

o 1080p

o 1,3 mégapixel 

o 479 euros hors forfait

Les plus

Le lot de fonctionnalités ImageSense, qui permet notamment un traitement des images de meilleure qualité, la réduction du temps de déclenchement des prises de vue, la possibilité de photographier en mode rafale, les quinze filtres et la prise de clichés pendant l’enregistrement des vidéos. Si les séquences filmées sont fluides, la forte compression a tendance à dégrader les éléments situés à moyenne et longue distance.

Sony Xperia SSONY XPERIA S

o 12,1 mégapixels

o 1080p

o 1,3 mégapixel

o 399 euros hors forfait

Les plus

Un capteur maison de 12,1 mégapixels, qui permet des prises de vue correctes même en basse lumière. Autres atouts : la rapidité de son autofocus et de la transition du mode veille au mode prise de vue, ainsi que la présence d’un déclencheur sur la tranche de l’appareil. Seul bémol : l’absence de mise au point par sélection tactile sur l’écran. Côté vidéo, la prise de vue est globalement correcte, à condition de ne pas bouger et de ne pas s’attendre à un son de grande qualité. L’Xperia parvient à produire des séquences fluides et détaillées, mais on regrettera la légère dégradation de l’image associée à l’utilisation du stabilisateur.

Samsung Galaxy S3SAMSUNG GALAXY S3

o 8 mégapixels

o 1080p

o 1,9 mégapixel

o 435 euros hors forfait

Les plus

Une interface agréable et une grande réactivité à la mise au point et à l’enregistrement, avec une bonne performance de prise de clichés en rafale (trois images par seconde). Durant un enregistrement vidéo, il est possible de prendre des photos de la scène filmée en appuyant simplement sur un déclencheur installé dans l’interface, en haut et à droite de l’écran. Côté logiciel, parmi les nombreuses options proposées figurent le retardateur, les modes scène et rafale, le réglage de la valeur d’exposition ou de la sensibilité, le mode macro et la détection du sourire.

Orange San DiegoORANGE SAN DIEGO

o 8 mégapixels

o 1080p

o 1,3 mégapixel

o 250 euros hors forfait

Les plus

Des mesures d’exposition plutôt bonnes, tout comme le rendu des couleurs. Ce smartphone milieu de gamme donne la possibilité de jouer sur la balance des blancs, l’exposition et la sensibilité, et dispose d’effets (sépia, noir et blanc, etc.) ainsi que des modes scène et rafale.

Nokia Lumia 920NOKIA LUMIA 920

o 8,7 mégapixels

o 1080p

o 1,3 mégapixel

o 649 euros hors forfait

Les plus

La technologie PureView, qui permet de prendre des photos d’excellente qualité en cas de faible luminosité, en capturant de cinq à dix fois plus de lumière que les autres smartphones. Ce modèle dispose d’un système de stabilisation optique en mode vidéo, qui permet de compenser les tremblements. Nouveauté : c’est l’optique toute entière qui se déplace légèrement pour stabiliser l’image.

APPLE IPHONE 5

o 8 mégapixels

o 1080p

o 1,2 mégapixel

o 679 euros hors forfait

Les plus

Un capteur rétro-éclairé qui offre un meilleur rendu en basse lumière, des couleurs plus fidèles que pour l’iPhone 4S et un système de stabilisation numérique activé par défaut. Le dernier-né d’Apple propose une géolocalisation des photos et des vidéos, une mise au point automatique ou réglable au toucher, ainsi que la détection des visages.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte