BTP & Infrastructures

Abidjan : feu vert pour le troisième pont

| Par Jeune Afrique
Les travaux du troisième pont ont déjà commencé, Bouygues ayant anticipé le bouclage du financement du projet à la demande du président Ouattara.

Les travaux du troisième pont ont déjà commencé, Bouygues ayant anticipé le bouclage du financement du projet à la demande du président Ouattara. © reuters

Le 7 novembre, le géant français du BTP Bouygues a reçu des prêteurs un premier versement d’une trentaine de millions d’euros, en vue de la construction du troisième pont d’Abidjan.

Le groupe Bouygues devait remplir une soixantaine de conditions (environnementales, notamment) pour obtenir les financements promis par les bailleurs de fonds (Société financière africaine, BAD, Banque d’investissement et de développement de la Cedeao, Banque ouest-africaine de développement, etc.) en vue de la construction du troisième pont d’Abidjan, qui reliera les communes de Riviera et Marcory, au-dessus de la lagune Ébrié.

Mission accomplie

Le 7 novembre, le géant français du BTP a reçu des prêteurs un premier versement d’une trentaine de millions d’euros (sur un total de 272 millions). Dans les prochains jours, le capital de Socoprim, la société concessionnaire, sera par ailleurs augmenté. Les travaux ont cependant déjà commencé, Bouygues ayant anticipé le bouclage du financement du projet à la demande du président Ouattara.

Lire aussi :

Côte d’Ivoire : PAIDF au capital de Socoprim
Abidjan : le troisième pont est financé

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte