Culture

Rap : « Alright » de Kendrick Lamar, clip coup de poing sur les violences policières aux États-Unis

Mis à jour le 1 juillet 2015 à 14:57

Capture d’écran du dernier clip de Kendrick Lamar. © DR

Avec son dernier, « Alright », sorti mardi, Kendrick Lamar signe une nouvelle fois une performance visuelle de classe mondiale. Tout en envoyant un message fort sur une société américaine meurtrie par les violences raciales.

Réalisé par Colin Tilley, qui a notamment collaboré avec Nicki Minaj, Chris Brown et Justin Bieber, et tourné dans les rues de Los Angeles et dans la Bay Area, le clip « Alright » est déjà à la une de tous les médias. Il vient compléter un des plus beaux titres de « To Pimp A Butterlfy », l’album de Kendrick Lamar sorti il y a quelques mois.

Très réussie visuellement, la vidéo passe également un message fort. Elle fait en effet clairement référence aux violences policières subies par les Africains-Américains aux États-Unis. Tourné en noir et blanc, le clip se veut provoquant et beaucoup de connaisseurs pourront y retrouveront des influences de « la Haine » de Mathieu Kassovitz, où le cousin Hub répétait encore et toujours que « jusqu’ici, tout va bien ».

Chez Kendrick Lamar, tout est « Alright ». Un hommage profond aux victimes noires tuées par la police américaine.