Dossier

Cet article est issu du dossier «Série vidéo : les Libanais d'Afrique de l'Ouest»

Voir tout le sommaire
Diasporas

Mohamed Lakiss : « Je suis fier d’être ivoirien, mais je n’oublie pas que je suis libanais »

| Par
Mis à jour le 09 juillet 2015 à 09h21
Mohamed Lakiss, médecin à Abidjan

Mohamed Lakiss, médecin à Abidjan © Samar Media

Les Libanais d’Afrique sont devenus aujourd’hui, par leur nombre, leur attachement au pays d’accueil et à la terre d’origine, ainsi que par leur influence économique, une catégorie socio-économique significative dans les pays d’Afrique de l’Ouest. Avec notre partenaire Samar Media, nous vous proposons une série de témoignages de ces Libanais, installés au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Sixième épisode de notre série sur les Libanais d’Afrique : le témoignage de Mohamed Lakiss, médecin généraliste et conseiller municipal dans sa commune à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Ce médecin “libanais d’origine et ivoirien d’adoption”a fait partie de l’encadrement des Éléphants dans les années 2000. Il a aujourd’hui pour projet l’organisation de rencontres entre les Libanais d’Afrique de l’Ouest, à travers des tournois de pétanque dans la région.

Découvrez ci-dessous son témoignage :

Voir le site de notre partenaire Samar Media, le média citoyen arabe.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte