Dossier

Cet article est issu du dossier «Série vidéo : les Libanais d'Afrique de l'Ouest»

Voir tout le sommaire
Diasporas

Haidar el Ali : « J’aurais pu être Golden boy à Wall Street, je suis écologiste en Afrique »

| Par
Mis à jour le 01 juillet 2015 à 18h34
Haidar El Ali, écologiste et ex-ministre de la Pêche du Sénégal.

Haidar El Ali, écologiste et ex-ministre de la Pêche du Sénégal. © Samar Media

Les Libanais d’Afrique sont devenus aujourd’hui, par leur nombre, leur attachement au pays d’accueil et à la terre d’origine, ainsi que par leur influence économique, une catégorie socio-économique significative dans les pays d’Afrique de l’Ouest. Avec notre partenaire Samar Media, nous vous proposons une série de témoignages de ces Libanais, installés au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Premier épisode de notre série sur les Libanais d’Afrique : le témoignage de Haidar el Ali, ancien ministre sénégalais de la Pêche et des Activités maritimes.

Cet écologiste convaincu, né à Louga, ne regrette pas le choix de ses ancêtres de s’être installés sur le continent : « J’aurais pu être golden boy à Wall Street, et je suis écologiste en Afrique, dit-il. Je suis l’homme le plus heureux de monde. »

Découvrez ci-dessous son témoignage.

PS : la vidéo a été tournée à l’époque où Haidar el Ali faisait encore partie du gouvernement sénégalais

Voir le site de notre partenaire Samar Media, le média citoyen arabe

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer