Société

Tuerie de Charleston : Barack Obama ira aux funérailles du pasteur assassiné

Par
Mis à jour le 23 juin 2015 à 09:45

Barack Obama le 18 juin 2015 pendant son intervention à la télévision à la suite du massacre dans une église de la communauté noire de Charleston. © Saul Loeb/AFP

Le président américain se rendra vendredi à Charleston pour prononcer l’éloge funèbre du pasteur Clementa Pinckney, qui a été abattu mercredi avec huit paroissiens par un jeune un suprémaciste blanc.

« Le président et le vice-président [Joe Biden] se rendront vendredi à Charleston pour assister aux funérailles du pasteur Pinckney« , grande figure de la communauté noire locale et élu démocrate du Sénat de Caroline du Sud, a indiqué un responsable de la Maison blanche.

Le pasteur de l’Emanuel African Methodist Episcopal Church avait rencontré le président américain à plusieurs reprises. Au lendemain du drame, Barack Obama avait souligné les liens qu’il entretenait avec le pasteur Pinckney et s’était aussi attardé sur les lieux du drame. « C’est plus qu’une église. C’est un lieu de prière fondé par des Africains-Américains en quête de liberté », avait-il indiqué.

« La haine entre religions et entre races représente une réelle menace pour notre démocratie »

« Ce n’est pas la première fois que des églises noires sont attaquées et nous savons que la haine entre religions et entre races représente une réelle menace pour notre démocratie et nos idéaux », avait par ailleurs déclaré Barack Obama, quelques heures après la tuerie.

Mercredi 17 juin,  le tireur présumé, Dylann Roof, un jeune homme blanc de 21 ans, avait ouvert le feu dans l’une des plus vieilles églises noires de Charleston. Neuf personnes sont mortes sous ses balles.

Après une chasse à l’homme de plusieurs heures, les policiers avaient finalement appréhendé Dylann Roof, identifié par plusieurs médias américains comme un suprémaciste blanc. Le jeune homme avait notamment clamé à plusieurs reprises son admiration pour la suprématie blanche.