Défense

À Diffa, Boko Haram commet l’un de ses plus lourds massacres au Niger

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 22 septembre 2015 à 14h43
Capture d'écran réalisée le 2 octobre 2014 d'une vidéo diffusée par Boko Haram, montrant le chef de file du groupe islamiste nigérian, Abubakar Shekau

Capture d'écran réalisée le 2 octobre 2014 d'une vidéo diffusée par Boko Haram, montrant le chef de file du groupe islamiste nigérian, Abubakar Shekau © AFP

Trente-huit personnes, dont une majorité de femmes et d’enfants, ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi dans le sud-est du Niger lors d’une attaque des combattants islamistes de Boko Haram, a annoncé le ministre nigérien de l’Intérieur.

« Des éléments du groupe terroriste Boko Haram ont mené des attaques sur les villages de Lamana et Ngoumao, dans la commune de Gueskérou, dans la région de Diffa« , a déclaré le ministre Hassoumi Massaoudou à la radio publique. « Le bilan global provisoire est de 38 civils morts, dont 14 hommes, 14 femmes et 10 enfants ».

En avril, au moins 74 morts dans une attaque sur le lac Tchad

Il s’agit des plus lourdes pertes civiles enregistrées au Niger depuis que le pays est entré en guerre contre le groupe terroriste sur le sol nigérian début février. L’attaque est la plus meurtrière au Niger depuis celle menée fin avril sur l’île de Karamga – sur le lac Tchad : 74 personnes avaient alors été tuées, dont 46 soldats nigériens. Trente-deux autres militaires sont quant à eux toujours portés disparus.

Le gouvernement  promet de traquer les assaillants

Le ministre de l’Intérieur a également fait état de trois personnes blessées lors de la dernière attaque, qui ont été évacuées à l’hôpital de la capitale provinciale Diffa, alors que « plus de 100 maisons » ont été incendiées.

« Des opérations tant aériennes que terrestres sont actuellement engagées » par les forces de sécurité nigériennes pour « rattraper et neutraliser » les assaillants, a affirmé Hassoumi Massaoudou, promettant que le gouvernement mettrait « tout en œuvre » pour « traquer partout et vaincre définitivement ces hordes terroristes ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte