Sport

Transfert : Djebbour de retour à l’AEK Athènes

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 18 juin 2015 à 15h43
L’attaquant algérien Rafik Djebbour lors d’une conférence de presse le 23 octobre 2012.

L'attaquant algérien Rafik Djebbour lors d'une conférence de presse le 23 octobre 2012. © Claude Paris/AP/SIPA

L’international algérien de 31 ans Rafik Djebbour a signé mercredi 17 juin un contrat d’un an, plus une saison en option, avec le promu grec de l’AEK Athènes, a annoncé le club dans un communiqué.

Rafik Djebbour retrouve le club où il avait joué de 2008 à 2011 et qu’il avait quitté suite à un différend avec son entraîneur, Manolo Jimenez.

Il était la saison dernière à l’APOEL Nicosie, où il a inscrit 14 buts en 26 rencontres.

Le franco-algérien, qui a débuté à l’AJ Auxerre, a évolué dans plusieurs clubs grecs comme l’Atromitos, le Panionios GSS ou encore l’Olympiakos.

« Mon but est de reconquérir le championnat »

À  la signature, de son contrat qui prendra effet dès le 1er juillet, celui que ses fans surnomme le « terroriste » a déclaré : « Je suis fier de mon retour à l’AEK. Il y avait des discussions depuis un certain temps et je suis très heureux que la transaction se soit concrétisée. » Et d’ajouter : « Mon but est de reconquérir le championnat avec l’AEK et de jouer avec ce maillot la Ligue des Champions. Je veux à nouveau vivre de grands moments avec ce groupe et  je promets à tous les supporteurs que je me donnerais à 100% pour réaliser nos objectifs ».

Rafik Djebbour a porté à 33 reprises le maillot de la sélection algérienne, mais n’avait pas été retenu pour le Mondial-2014 au Brésil où les Fennecs avaient atteint les 8es de finale, échouant à ce stade contre l’Allemagne, futur vainqueur.

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer