Économie

Reconversion réussie pour Ping

| Par Jeune Afrique
Jean Ping, ancien président de la commission de l'Union africaine.

Jean Ping, ancien président de la commission de l'Union africaine. © AFP

L’ancien président de la commission de l’Union africaine Jean Ping a décidé d’ouvrir un cabinet qui doit conseiller investisseurs privés et publics pour leur implantation en Afrique.

 

Jean Ping n’a pas attendu longtemps pour se reconvertir. L’ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) se lance en effet dans le conseil : il vient de créer avec ses deux fils une société baptisée Ping & Ping Consulting.

 

Solide réseau

Profitant de son solide réseau de relations, tissé sous Omar Bongo ou pour le compte de l’UA, il propose d’aider des investisseurs publics et privés à s’implanter en Afrique – moyennant, bien sûr, un pourcentage sur les contrats passés. Les pays du Golfe, Koweït, Bahreïn et Émirats arabes unis en tête, l’intéressent particulièrement.

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte