Économie

I&P : 51,5 millions d’euros pour 50 PME

Par
Mis à jour le 5 décembre 2012 à 16:18

Quelques mois après un premier closing à 40 millions d’euros, le fonds I&P Afrique entrepreneur (I&PAE) a attiré quelques nouveaux investisseurs, dont la Banque africaine de développement, pour atteindre 51,5 millions d’euros.

Le fonds I&P Afrique Entrepreneurs (IPAE) a annoncé le 5 décembre son deuxième closing. Désormais doté de 51,5 millions d’euros, légèrement au-dessus de sa taille cible initiale (50 millions d’euros), ce fonds dédié aux PME africaines est géré par Investisseurs & Partenaires (I&P). Il investira (en fonds propres) de 300 000 à 1,5 million d’euros dans une cinquantaine de sociétés (agroalimentaire, industrie légère, microfinance, santé, transport) en Afrique de l’Ouest et centrale, mais aussi dans l’océan indien. Il apportera aussi aux entreprises un accompagnement stratégique et un appui technique.

Déjà quelques investissements

Ces derniers mois, IPAE a déjà réalisé 5 investissements pour près de 3 millions d’euros dans les sociétés Delta Irrigation et Nest for All au Sénégal, IOT et Acep Madagascar à Madagascar et dans Conergies en Côte d’Ivoire et au Mali.

Ce deuxième closing fait suite à un premier, en mai 2012, qui avait permis de collecter 40 millions d’euros, auprès d’une trentaine d’investisseurs. La Banque africaine de développement (BAD), CFAO et des investisseurs particuliers participent à ce second tour. La BAD investit à elle seule 7 millions d’euros. I&P s’inspire de l’impact investment, dont l’objectif est d’équilibrer les rendements financiers et les rendements sociaux, environnementaux et de gouvernance. Le capital-investisseur a ouvert récemment un bureau à Dakar.