Diplomatie

Mohammed VI à Abidjan : Un roi, des contrats

Mohammed VI a été accueilli par Alassane Ouattara, à Abidjan, le 30 mai. © Kia Sambou/AFP

Depuis quelques années, investissements et grands groupes marocains affluent en terre ivoirienne. Et bien souvent Mohammed VI ouvre la voie, comme lors de sa dernière visite officielle.

C’est, pour Mohammed VI, un rêve qui se réalise. À l’occasion de sa troisième visite officielle en Côte d’Ivoire en l’espace de trois ans, le roi du Maroc a donné, avec le président Alassane Ouattara, le coup d’envoi du projet d’aménagement de la baie de Cocody. L’idée avait germé lors de son précédent séjour à Abidjan, en février 2014. Se promenant sur le boulevard de la Corniche (rebaptisé depuis Hassan II), le souverain avait découvert avec stupeur l’état de délabrement de l’environnement lagunaire, et suggéré pour y remédier de s’inspirer de MarchicaMed, dans le nord du Maroc.

Le mercredi 3 juin, sous une tente plantée à l’emplacement du futur chantier, Mohammed VI et Alassane Ouattara ont assisté à la cérémonie de signature de ce projet, qui devrait coûter 137 milliards de F CFA (209 millions d’euros). « La réhabilitation de la baie de Cocody passera par la création d’une marina, d’un parc urbain, d’aires de promenade ainsi que d’équipements sportifs, culturels et commerciaux», confie à Jeune Afrique Saïd Zarrou, directeur général de MarchicaMed et responsable du chantier. Depuis ces cinq dernières années, le Maroc est devenu le deuxième investisseur étranger en Côte d’Ivoire,derrière la Chine, avec 2 milliards de dollars. Et les plus grands groupes du royaume (Addoha, Attijariwafa Bank, BMCE Bank, Maroc Télécom…) se pressent dans ce pays qui bénéficie d’une croissance annuelle d’au moins 9 %.

Alloco

Les liens étroits que Mohammed VI a noués avec la Côte d’Ivoire ont à l’évidence un effet bénéfique sur les échanges bilatéraux. « Dans son enfance, il séjournait régulièrement auprès du président Houphouët-Boigny, grand ami de son père. Il aime les plats ivoiriens, comme l’alloco, une friture de banane plantain », rappelle un responsable ivoirien.

De fait, le roi veille à chacune de ses visites à stimuler les échanges : 46 accords et conventions de partenariat ont été signés entre le 2 et le 5 juin. Lors de ce voyage, Mohammed VI a personnellement fait don de 2 tonnes de médicaments destinés à la lutte contre le sida, s’est recueilli avec le président Ouattara à la mosquée du quartier de la Riviera Golf et a donné le coup d’envoi des travaux d’une école des métiers du tourisme, au sein du lycée professionnel du quartier de Yopougon.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte