Energie

Engie met en service un parc éolien de 94 MW en Afrique du Sud

Le parc éolien de West Coast One a demandé 160 millions euros d'investissements © AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Engie (ex-GDF Suez) a mis en service un parc éolien de 94 mégawatts en Afrique du sud. Il a demandé 160 millions d'euros d'investissements.

Engie (ex-GDF Suez) a annoncé le mardi 09 juin la mise en service commerciale du parc éolien West Coast One d’une puissance de 94 mégawatts (MW) en Afrique du sud. Ce parc, dont Engie détient 43 %, est réalisé en consortium avec la banque d’investissement sud-africaine Investec (34,5 %) et le fonds d’investissement Kagiso Tiso Holdings (20%), le reste étant alloué à un fonds destiné au développement local.

Le consortium avait remporté l’appel d’offres pour ce parc en mai 2012 et l’électricité produite bénéficie d’un contrat d’achat de 20 ans avec la société nationale de distribution d’électricité Eskom. Ce parc a représenté un investissement global de 160 millions d’euros.

Projets

Engie a d’autres projets en cours en Afrique du Sud, dont deux nouvelles centrales à gaz de 335 et 670 MW, pour lesquelles le groupe a signé les contrats d’achat d’électricité, ainsi qu’un parc solaire de 100 MW à Kathu (province du cap-du-nord).

L’Afrique du Sud cherche à rattraper son retard en terme de capacités électriques qui causent des pénuries récurrentes de courant dans le pays.

Le pays a notamment un projet de centrale à charbon de 1.200 MW, pour lequel une participation d’Engie avait été évoquée. Son PDG Gérard Mestrallet a indiqué la semaine dernière que la groupe ne participerait pas à ce projet, très critiqué par les défenseurs de l’environnement.

(Avec AFP)

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte