Télécoms

Résultats en légère hausse pour One Tech Holding

| Par Jeune Afrique
Moncef Sellami est le fondateur du groupe tunisien One Tech.

Moncef Sellami est le fondateur du groupe tunisien One Tech. © Ons Abid/JA

Malgré la morosité de son marché domestique, le tunisien One Tech Holding a enregistré, en 2014, un chiffre d’affaires en légère hausse à 448 millions de dinars (206 millions d’euros). Le groupe de Moncef Sellami a également accueilli un nouvel actionnaire à son tour de table : le fonds MPEF III du capital-investisseur AfricInvest.

En 2014, le groupe tunisien One Tech Holding (OTH) a réalisé un chiffre d’affaires en légère progression de 6,1 % à 448 millions de dinars (206 millions d’euros). Une performance due en grande partie à la bonne santé de ses opérations à l’international, souligne le groupe familial dans un communiqué publié le 04 juin.

En effet, durant l’année écoulée, le holding fondé par l’homme d’affaires Moncef Sellami, a été fortement affecté par la morosité du marché tunisien. Son pôle TIC (intégration des solutions réseaux et distribution de produits mobiles) et ses activités dans l’emballage médical et les charpentes métalliques, ont enregistré un net recul de 10 % « eu égard à la situation précaire du marché local et au manque de projets initiés par l’État tunisien », explique One Tech Holding dans son communiqué.

Bonne tenue

Le groupe tunisien a toutefois profité de la « bonne tenue des activités câbles et mécatronique [circuits imprimés, assemblage électronique et électromécanique, connectique, etc.] ». Dédiées à l’export, ces activités représentent 88 % du chiffre d’affaires de One Tech Holding et sont responsables de la hausse de 20,49 % de son résultat d’exploitation, qui grimpe à 29 millions de dinars.

One Tech Holding, qui a lancé en 2014 une nouvelle unité spécialisée dans les ICT en Côte d’Ivoire, a réalisé un résultat net part du groupe de 22,7 millions de dinars, soit 47,7 % de moins que le bénéfice enregistré l’an dernier. Un recul que tient toutefois à minimiser le holding tunisien qui rappelle que le résultat net de 2013 avait bénéficié des « gains exceptionnels de 17,8 millions de dinars ».

OTH, qui a coté 23,5 % de son capital à la Bourse de Tunis en 2013, a accueilli un nouvel acteur à son tour de table. Dans son communiqué, One Tech Holding, indique notamment avoir cédé 7,6 % de son capital au fonds Maghreb Private Equity Fund III, géré par le capital-investisseur panafricain AfricInvest.

Prévisions

Pour 2015, OTH table sur une hausse de 7,6 % de ses revenus, a indiqué son directeur général Hédi Sellami, selon des informations rapportées par le site spécialisé ilboursa.com. Le holding parie sur un un résultat d’exploitation consolidé en hausse de 23,1 % à 35,72 millions de dinars.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer