Société

Mali : 3 Casques bleus blessés dans l’explosion d’une mine, le chef de la Minusma indemne

Un Casque bleu de la Minusma dans une rue de Tombouctou, 8 avril 2015. © Sebastien Rieussec/AFP

Trois Casques bleus ont été blessés au Mali, jeudi, dans l'explosion d'une mine au passage de leur convoi dans lequel avait pris place le commandant en chef de la Minusma, le général danois Michael Lollesgaard.

Des chefs militaires et de la police de la Minusma ont échappé de peu à la mort, jeudi 28 avril au Mali, lors de l’explosion d’une mine au passage de leur convoi entre les localités de Diré et de Ber, dans le nord du pays. Trois Casques bleus burkinabè ont été blessés.

Le convoi des chefs des forces militaire et policière visé

Le commandant, le général danois Michael Lollesgaard, et le chef djiboutien de la police de la Minusma, Awale Abdounasir, se trouvaient à bord de ce convoi, ont affirmé à l’AFP des sources au sein de la force militaire.

Tous deux "ont échappé jeudi à la mort dans la région de Tombouctou quand des mines placées sur l’itinéraire de leur convoi ont blessé trois Casques bleus originaires du Burkina Faso", a déclaré un responsable civil de la Minusma à Tombouctou.

"Il est clair que c’est le convoi des deux premiers chefs des forces militaire et policière qui était visé, puisque quelques heures avant d’emprunter ce tronçon, les vérifications sécuritaires ont été faites", confirme une source de sécurité de la Minusma. Selon cette source, il est "très probable" que les mines aient été posées peu avant le passage du convoi.

35 Casques bleus tués en moins de deux ans

Cette attaque intervient la veille de la Journée internationale des Casques bleus. La Minusma est considérée comme la plus risquée des missions de paix de l’ONU depuis celle en Somalie dans les années 1990. Jusqu’à maintenant, 35 Casques bleus ont été tués en moins de deux ans.

Dans la nuit de lundi à mardi, un Casque bleu de la Minusma a été tué et un autre grièvement blessé par des tirs d’assaillants non identifiés à Bamako.

>> Pour aller plus loin : Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte