Archives

Mali : Aqmi revendique deux attentats contre la Minusma

Des Casques bleus de la Minusma saluent les drapeaux malien et onusien à Bamako, 29 mai 2015.

Des Casques bleus de la Minusma saluent les drapeaux malien et onusien à Bamako, 29 mai 2015. © Habibou Kouyate

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) revendique deux attaques commises la semaine dernière contre la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

Dans un appel téléphonique à l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar, Aqmi a revendiqué deux attentats commis la semaine dernière contre la force militaire des Nations Unies, la Minusma, dans le nord du Mali.

Par la voix de son porte-parole, Abderrahmane Al-Azawadi, Aqmi a revendiqué "une attaque aux roquettes contre une base de la Minusma le 25 mai", sans donner plus de détails.

De plus, l’attentat explosif visant le convoi des Nations unies dans lequel prenait place le chef de la Minusma, le 28 mai dernier sur l’axe Teherdge-Tombouctou, au nord-ouest du pays, a aussi été revendiqué par le groupe jihadiste, affirmant qu’il avait fait trois trois morts parmi les Casques bleus, et non trois blessés comme avait annoncé l’ONU.

Le genéral danois Michael Lollesgaard, commandant de la force militaire, et Awale Abdounasir, le chef djiboutien de la police de la Minusma, se trouvaient à bord du convoi, avaient indiqué des sources de la Minusma. "Il est clair que c’est le convoi des deux premiers chefs des forces militaires qui était visé, puisque quelques heures avant d’emprunter ce tronçon, les vérifications sécuritaires ont été faites", avait indiqué une source de sécurité de la Minusma à Tombouctou, jugeant "très probable" que les mines aient été posées peu avant leur passage.

"35 Casques bleus sont morts suite à 78 attaques hostiles"

Dans un discours à Bamako vendredi, Arnaud Akodjénou, représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU, a salué le "lourd tribut que nos Casques bleus" ont payé en moins de deux ans : "35 sont morts suite à 78 attaques hostiles, 249 ont été blessés, dont 155 grièvement."

Depuis juillet 2013, le nombre de morts chez les Casques bleus représente 1,06 % de l’ensemble des soldats de la paix tués au cours des 71 missions de l’histoire des Nations Unies, selon la Minusma.

>> Pour aller plus loin : Les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes au Mali

(Avec AFP)

 

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte