Justice

RDC : cinq ans après, retour sur les grandes dates de l’affaire Chebeya

Floribert Chebeya assassiné début juin 2010 à Kinshasa.

Floribert Chebeya assassiné début juin 2010 à Kinshasa. © Gianluigi Guercia/AFP

Cinq années après la découverte du corps sans vie de Floribert Chebeya, le 2 juin 2010 à Kinshasa, de nombreuses zones d’ombre subsistent sur les circonstances et les commanditaires de l’assassinat du militant congolais des droits humains. Rétrospective d’une affaire qui dérange les sphères du pouvoir en RDC.

Était-ce un crime d’État ? Cinq ans après l’assassinat à Kinshasa, début juin, du défenseur des droits humains congolais, Floribert Chebeya, la question se pose encore. Dans la foulée du crime, une procédure judiciaire s’est pourtant ouverte en RDC, l’inspecteur général de la police a été suspendu, des condamnations ont été prononcées, un appel a été interjeté et une nouvelle procédure s’est ouverte au Sénégal… Mais la vérité, elle, se fait toujours attendre. Retour sur les grandes dates d’un scandale qui n’a pas fini d’éclabousser le règne du président Joseph Kabila.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte