Politique

Nigeria : un attentat-suicide fait au moins treize morts à Maiduguri

Par
Mis à jour le 2 juin 2015 à 18:34

Maiduguri après une attaque de Boko Haram le 14 mars 2014. © AFP

Un attentat-suicide a frappé mardi un marché à Maiduguri. Au moins treize personnes ont été tuées, selon la Croix-rouge nigériane, mais le bilan pourrait être plus élevé.

Mis à jour à 19h05

Selon une source miltiaire, la bombe dissimulée sous l’étal d’un boucher a explosé vers 14h00, tuant le commerçant et des passants, au moment où les marchands s’apprêtaient à plier bagage pour la journée.

"Nous essayons de séparer les restes humains des carcasses de bétail éparpillées partout (…) Je ne peux pas donner de bilan pour l’instant, mais on peut s’attendre à de nombreuses victimes", a-t-il ajouté. "Le kamikaze a choisi l’endroit le plus fréquenté du marché pour déclencher ses explosifs", a-t-il encore précisé. Selon certains médias nigérians, le kamikaze s’est rendu sur les lieux de l’attentat dans un véhicule tout-terrain.

>> Lire aussi : "Réfugiés de Boko Haram : dans le sud-est du Niger, la crise humanitaire s’aggrave"

Le porte-parole de la Croix-Rouge nigériane, Umar Sadiq, a déclaré dans un SMS qu’il y avait 13 morts et que 24 blessés avaient été transportés dans deux hôpitaux de la ville. Quelques heures plus tôt, un ambulancier avait quant à lui déclaré que 31 corps calcinés avaient été évacués vers l’hôpital universitaire de Maiduguri et que plusieurs personnes souffraient de blessures graves.

Maiduguri déjà touchée par des attaques ces derniers jours

Maiduguri, fief historique de Boko Haram, avait déjà été visée par des tirs de roquettes dans la nuit de lundi à mardi, ainsi que samedi. Samedi, un kamikaze s’était également fait exploser dans une mosquée, tuant 26 fidèles et en blessant 28 autres.

(Avec AFP)