Transports

Parfum de vendetta à la Camair-Co

Alex Van Elk. © Nicolas Eyidi/JA

Alex Van Elk, DG de la compagnie aérienne camerounaise Camair-Co a démenti la démission de vingt-deux de ses cadres et l'imminence d'une grève.

Directeur général de la Camair-Co, Alex Van Elk dément les informations parues dans la presse concernant la démission de vingt-deux de ses cadres et l’imminence d’une grève. « Ces démissions n’ont jamais existé. Il y a des problèmes salariaux, mais ils seront résolus », jure-t-il.

Congé maladie

Quant aux interrogations suscitées par son absence du siège de la compagnie, il indique qu’il est en congé maladie et affirme qu’il reviendra aux commandes début janvier. Il estime être victime d’une « vendetta » lancée par un syndicat, qui, selon lui, représente « à peine 2 % du personnel ».

Lire aussi :

Camair-Co : Alex Van Elk s’accroche

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte