Politique

Qui est Ameenah Gurib-Fakim, la nouvelle présidente de Maurice ?

Ameenah Garib-Fakim, botaniste de renom.

Ameenah Garib-Fakim, botaniste de renom. © CDIP International

La première femme à accéder à la présidence de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, prête serment vendredi 5 juin. Voici ce qu’il faut savoir de cette scientifique dont la nomination provoque l’enthousiasme dans le pays.

Sa nomination n’était pas une surprise, mais Ameenah Gurib-Fakim pensait avoir un peu plus de temps devant elle avant d’entrer en fonction. En décembre 2014, le gouvernement avait promis de mener pour la première fois une femme au poste honorifique de président de la République de Maurice. Le nom d’Ameenah Gurib-Fakim, scientifique de renom, avait alors fait consensus.

Après la démission surprise de son prédécesseur Kailash Purryag, le 29 mai, Ameenah Garib-Fakim a donc été officiellement désignée à ce poste honorifique, qui se veut également apolitique. Voici ce qu’il faut savoir de la future présidente, qui prêtera serment vendredi 5 juin.

Une pionnière

Ameenah Garib-Fakima, 56 ans, a la carrure d’une pionnière. Ce n’est en effet pas la première fois que la scientifique se fait une place dans un environnement très masculin. Première femme professeur d’université de Maurice, elle fût également la première doyenne de la faculté des sciences, entre 2004 et 2010.

Son arrivée en politique a été très remarquée. Et salué par les médias mauriciens : c’est "un vrai changement, une avancée démocratique majeure pour la cause de la femme mauricienne", s’est notamment enthousiasmé un éditorial du quotidien national L’Express, cité par RFI.

Un symbole assumé

Mais c’est aussi pour cette raison que sa nomination a été perçue par certains comme une manœuvre politique. "On a dit que j’étais une carte politique puisque je suis une minorité, une femme, et une musulmane. Il y aura toujours une sorte d’interprétation", a-t-elle balayée dans une interview accordée à L’Express.

Ameenah Garib-Fakim a toutefois conscience que son statut de première femme présidente fait d’elle un symbole. "J’assume (…) Je suis une femme, et on doit faire sauter des verrous à ce niveau", a-t-elle ajouté.

Une renommée internationale

Ameenah Garib-Fakim est avant tout connue pour ses travaux scientifiques. Directrice générale du centre de recherche de phytothérapie de Maurice, elle a fait de la botanique sa spécialité.

Celle qui collectionne également les récompenses compte d’ailleurs s’appuyer sur son parcours dans les mois à venir. "Je suis de formation scientifique, ce qui exige beaucoup de discipline et de rigueur. Ce sont ces qualités que je pense apporter dans le fonctionnement de la présidence", a-t-elle indiqué dans une interview accordée à la chaîne mauricienne TéléPlus le 29 mai.

La scientifique devenue politique n’en abandonne toutefois pas la botanique : "On abandonne jamais son premier amour", a-t-elle souligné dans l’Express.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte