Dossier

Cet article est issu du dossier «Hollande l'Africain»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

France : Annick Girardin ou la difficulté d’exister

| Par
Au Burkina Faso, le 26 avril.

Au Burkina Faso, le 26 avril. © Ahmed Ouoba/AFP

« Qui est ministre de la Coopération aujourd’hui ? » La vacherie vient de l’ancien ambassadeur de France à Dakar, Jean-Christophe Rufin, qui dénonçait, le 26 avril, l’absence de politique française de développement.

En fait, cet intitulé n’existe plus depuis 2012 et l’arrivée au pouvoir de François Hollande. Il a été remplacé par un "ministère délégué au Développement", devenu secrétariat d’État en 2014.Mais Rufin n’a pas tort sur un point : la titulaire du poste, Annick Girardin, peine à se rendre visible.

>> À lire Burkina Faso : quand le Balai citoyen interpelle Annick Girardin

"Les ministres de la Coopération étaient peut-être sulfureux, estime un diplomate du Quai d’Orsay, mais ils étaient puissants et on savait de quoi ils s’occupaient : de l’Afrique francophone. Le "développement", c’est plus vague, et dilué entre plusieurs zones."

Relation suivie

Annick Girardin, 50 ans, hérite par ailleurs d’une aide publique française au développement en chute depuis 2010. Elle passe néanmoins beaucoup de temps en Afrique, qu’elle est chargée de mobiliser en vue de la conférence Paris Climat de décembre. Elle s’est rendue trois fois en Guinée et quatre au Mali -"Je pense avoir la relation la plus suivie avec ces pays", assure- t-elle.

C’est elle aussi que François Hollande a dépêchée à Malabo pour renouer avec le chef de l’État, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le 9 février, après cinq années sans visite d’un officiel français dans le pays. Début avril, elle était en Afrique de l’Est. Le même mois elle s’est rendue à Abidjan, à Ouagadougou et à Niamey. Elle a notamment été reçue par les présidents Michel Kafando et Mahamadou Issoufou. 

>> À lire aussi : le fashion faux pas d’Annick Girardin moqué sur Twitter

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte