Économie

Véhicules électriques : les Bluecars de Bolloré débarquent à Brazza

Une soixantaine de Bluecars, les véhicules électriques développés par Bolloré, doivent être livrés à Brazzaville, la capitale de la République du Congo, avant la fin du mois de juin, a appris « Jeune Afrique ».

Par
Mis à jour le 16 juin 2015 à 16:32

Après la Guinée, le Togo, le Bénin et le Niger, le Congo va bientôt rouler à l’électrique. Pierre Bellerose, le directeur général de Bolloré Africa Logistics dans le pays, a reçu en effet un premier chargement de huit bus électriques débarqué à Pointe-Noire le 27 mai. Cinquante Bluecars suivront une semaine plus tard, puis sept bus supplémentaires avant la fin du mois de juin, a appris Jeune Afrique.

Fin avril, à Pointe-Noire, Vincent Bolloré avait fait la promesse d’équiper Brazzaville de ces véhicules électriques pour les Jeux panafricains, qui se dérouleront dans la capitale congolaise du 4 au 19 septembre prochain. Le groupe prévoit dans la foulée l’installation « de trois ou quatre Bluezones » (espaces multifonctionnels alimentés grâce à l’énergie solaire) à Mfilou, où le groupe construit un port sec, et d’autres sur le tracé du chemin de fer Congo-Océan. Avant d’attaquer la réalisation d’une ferme photovoltaïque de 2 mégawatts de capacité pour alimenter la région d’Impfondo, au nord du pays.

Lire aussi :

Bolloré voit l’Afrique en bleu

Énergie : l’Afrique à l’heure des centrales… décentralisées

Rien n’arrête la locomotive Bolloré

Énergie : de nouvelles « Bluezones » au Bénin et au Niger