BTP & Infrastructures

Le chinois Citic Construction et la SFI lancent une plateforme d’investissement dédiée au logement

La nouvelle plateforme d'investissement devrait permettre de créer 30 000 maisons d'ici cinq ans. © Vincent Fournier / J.A

Cette nouvelle structure, créée par Citic Construction et la SFI, sera créditée de 300 millions de dollars et destinée à “développer des logements abordables et de bonne qualité” en Afrique subsaharienne.

La SFI, filiale du Groupe Banque mondiale dédiée au secteur privé, et Citic Construction, qui appartient au conglomérat chinois Citic Group, s’allient pour lancer une plateforme d’investissement dédiée au logement. Dotée de 300 millions de dollars, elle vise à construire 30 000 maisons d’ici cinq ans sur le continent.

“L’urbanisation rapide fait croître la demande de logements en Afrique subsaharienne. Les villes africaines reçoivent chaque jour 40 000 personnes de plus, parmi lesquelles beaucoup n’ont pas de toit au dessus de leur tête”, soulignent dans un communiqué la SFI et le groupe Citic Construction, qui a notamment développé des programmes immobiliers en Angola.

Ainsi, le déficit de logements au Kenya atteint 2 millions d’unités tandis que celui du Nigeria représente pas moins de 17 millions d’unités, précise le texte. Mais face à la demande, l’offre en nouveaux logements est actuellement trop rare. “Le marché africain de l’immobilier compte peu de développeurs immobiliers locaux qui possèdent les compétences techniques et financières nécessaires à la réalisation de projets de grande taille”, poursuit le communiqué.

La plateforme travaillera avec ces développeurs locaux pour créer des projets allant de 2 000 à 8 000 unités chacun. Elle se concentrera d’abord sur le Kenya, le Rwanda et le Nigeria avant de se tourner vers d’autres pays.

Pour favoriser l’accès à ces habitations respectueuses de l’environnement et “abordables” (l’échelle de prix n’est pas précisée), la SFI va travailler avec les institutions financières sur des systèmes de financement et des prêts hypothécaires, précise-t-elle.

Selon des estimations de la SFI, la construction de chaque maison entraînera la création de cinq emplois à plein temps, soit près de 150 000 emplois au total si l’initiative atteint son objectif.

Lire aussi :

Logement : en finir avec la construction sauvage

Akissi-Delta, cité de la joie

L’Algérie va lancer 4 usines de préfabrication de logements en 2015

À Kinshasa, des mètres carrés à prix d’or  

 

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte