Politique

Justice américaine : l’attribution de la Coupe du monde à l’Afrique du Sud était « corrompue »

| Par Jeune Afrique
Le siège de la FIFA, à Zurich, en 2013.

Le siège de la FIFA, à Zurich, en 2013. © Archives/AFP

C’est ce qu’a déclaré mercredi 21 mai la ministre américaine de la Justice à New York, après les inculpations pour corruption d’élus et de partenaires de la Fifa. La Fédération sud-africaine de football a de son côté balayé des « accusations ».

L’attribution de la Coupe du monde de football 2010 à l’Afrique du Sud était « corrompue », a accusé mercredi 27 mai la ministre américaine de la Justice à New York, lors d’une conférence de presse sur le scandale de corruption au sein de la Fifa.

« La Coupe du monde 2010 (…) a été attribuée à l’Afrique du Sud, pour la première fois le tournoi se tenait sur le continent africain », a expliqué Loretta Lynch. « Mais même pour cet événement historique, des dirigeants de la Fifa et d’autres ont corrompu le processus en utilisant des pots-de-vin pour influencer la décision d’attribution », a-t-elle déploré.

« Que des accusations » pour la Fédération sud-africaine de football

« Il ne s’agit que d’accusations », a réagi Dominic Chimhavi, porte-parole de la Fédération sud-africaine de football. « Personne n’est sous le coup d’une enquête ici », a-t-il ajouté, sans davantage de commentaires sur les déclarations de Loretta Lynch.

>> Lire aussi : États-Unis : Loretta Lynch, la justicière

Le ministère américain de la Justice a annoncé, plus tôt dans la journée, l’inculpation pour corruption de neuf élus de la Fifa et de cinq partenaires de cette instance mondiale du football, pour des faits s’étalant sur les 24 dernières années.

>> Lire aussi : Justice : soupçons de corruption, arrestations au sein de la Fifa en Suisse

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte