Elections

Élections en Centrafrique : au moins 17 millions de dollars manquent à l’appel

Catherine Samba-Panza, le 2 avril 2014 à Bruxelles.

Catherine Samba-Panza, le 2 avril 2014 à Bruxelles. © Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

À l’ouverture d’une conférence sur l’aide à la Centrafrique à Bruxelles, la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, a exhorté mardi la communauté internationale à verser l’aide promise au pays, notamment pour financer des élections d’ici la fin de l’année.

"Je réaffirme ici ma détermination à organiser des élections démocratiques et crédibles (…) En tout état de cause, ces élections se tiendront avant la fin de l’année 2015", a déclaré, le 26 mai, Catherine Samba-Panza, à l’ouverture d’une conférence sur l’aide à la Centrafrique à Bruxelles.

"Le processus électoral qui placera à la tête du pays un pouvoir démocratique est une priorité claire et absolue, a assuré la présidente de transition centrafricaine, et seules des contraintes logistiques et budgétaires sont responsables [du] report" des scrutins présidentiel et législatifs initialement prévus avant le mois d’août.

"Nous n’avons pas assez de ressources pour financer ces élections", a abondé Florence Limbio, ministre centrafricaine de l’Économie, en marge de la conférence. Elle a chiffré les fonds manquants à 17 millions de dollars et souligné que le pays ne dispose que de six à huit mois, pas plus, pour organiser le scrutin.

Les deux responsables ont reçu le soutien d’Annick Girardin, secrétaire d’État française au Développement. "Malheureusement, le financement du processus électoral n’est pas assuré, 20 millions de dollars restent à trouver. J’appelle tous les bailleurs à se mobiliser", a-t-elle dit.

>> Lire aussi : Catherine Samba-Panza reçue le 27 mai à l’Élysée

Seulement 21 % de 613 millions de dollars débloqués sur le plan humanitaire

Sur le seul plan humanitaire, l’ONU a estimé les besoins d’aide de la Centrafrique à 613 millions de dollars pour 2015. "Mais seulement 21 % de ce montant a effectivement été versé à ce stade", selon Samba Panza. "Nous avons eu beaucoup d’annonces, d’intentions, mais les décaissements des fonds n’ont pas suivi les attentes", a souligné la présidente de la transition centrafricaine.

La Commission européenne a annoncé mardi un relèvement de son aide humanitaire de 10 millions d’euros, portant à près de 100 millions l’aide prévue en 2015. La France a promis de son côté 35 millions d’euros cette année.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte