Économie

Crystal Ventures cède en bourse sa participation dans MTN Rwanda

Crystal Ventures, fonds d’investissement du Front patriotique rwandais, cède en bourse la participation de sa filiale Crystal Telecom dans l’opérateur MTN Rwanda. L’opération devrait permettre de lever plus de 28 milliards de francs rwandais (35,6 millions d’euros).

Mis à jour le 26 mai 2015 à 11:10

Avec 3,5 millions d’abonnés, MTN Rwanda est le premier opérateur mobile du pays. © Vincent Fournier/JA

Longtemps attendue, l’introduction en bourse de l’opérateur MTN Rwandacell (plus communément appelé MTN Rwanda) devient réalité. Elle consiste en la vente de la totalité des actions de Crystal Telecom, le véhicule qui loge les 20 % détenus dans l’opérateur télécoms par Crystal Ventures, le bras financier du Front patriotique rwandais (FPR).

>>>> Lire aussi – Jack Kayonga : « L’industrie manufacturière du Rwanda est une priorité »

Dividendes

L’offre publique de vente, lancée le 21 mai, court jusqu’au 5 juin et porte sur 270,17 millions de titres (dont un quart réservé aux investisseurs privés), proposés au prix unitaire de 105 francs rwandais (0,13 euro). Elle est pilotée par la firme d’investissement Renaissance Capital et devrait permettre de lever plus de 28 milliards de francs rwandais (35,6 millions d’euros).

L’entrée de la firme sur le Rwanda Stock Exchange est annoncée pour la seconde quinzaine de juillet, ce qui ferait de Crystal Telecom la 7e entreprise à intégrer la bourse de Kigali et la 3e valeur domestique de cette place après le brasseur Bralirwa et Banque de Kigali .

C’est la fin d’une belle aventure pour Crystal Ventures, présent au capital de MTN Rwandancell depuis 1998, au côté du géant sud-africain des télécoms MTN. MTN Rwanda est le premier opérateur du pays avec plus de 3,5 millions d’abonnés, devant Tigo et Airtel. Son bénéfice net, 6 milliards de francs en 2014, est en hausse de près de 70 % sur un an. De quoi verser à ses actionnaires, d’après les données financières publiées, un dividende global de 10,5 milliards de francs en avril.

Contribution à l’économie rwandaise

Cette introduction en bourse « fait partie intégrante de la stratégie de Crystal Ventures de monétiser ses participations matures afin de redéployer le capital dégagé dans de nouveaux secteurs susceptibles d’apporter une contribution significative à l’économie rwandaise », explique un prospectus du fonds rwandais. Parmi les pistes envisagées, l’énergie, secteur pour lequel le fonds d’investissement a exprimé à plusieurs reprises son intérêt. En dehors des télécoms, Crystal Ventures est présent dans la construction, l’immobilier, l’agro-industrie, l’aviation et les services de sécurité privée.

>>>> Introductions boursières : les places africaines les plus prometteuses en 2015

Par Jacques Mutarambirwa, à Kigali