Société

Centrafrique : un neveu de François Bozizé porte plainte contre Michel Sapin

Ange Ouefio Goningai, un neveu de l’ex-président de la République centrafricaine François Bozizé, a porté plainte contre le ministre français des Finances, à qui il reproche le gel de ses avoirs dans l’Hexagone.

Par
Mis à jour le 19 mai 2015 à 10:37

Michel Sapin, le 6 mai 2015, à Paris. © Rémy de la Mauvinière/AP/SIPA

Le 29 octobre 2014, Ange Ouefio Goningai, neveu de l’ancien chef de l’État destitué François Bozizé, a vu ses avoirs gelés en France. Les autorités françaises l’accusent, avec un groupe de quatre autres hauts dirigeants centrafricains, d’avoir tenté de déstabiliser le pays. La France leur reproche également leur proximité avec les anti-balakas.

Joueur de football et ancien conseiller à la présidence sous le mandat de son oncle François Bozizé, Ange Ouefio Goningai réfute les allégations françaises et dénonce aujourd’hui des conditions de vie rendues impossibles par le gel de ses avoirs. Selon RFI, il a porté plainte contre Michel Sapin, ministre français des Finances pour faux et usage de faux, jugeant qu’il n’est en rien concerné par "les textes invoqués pour le sanctionner".

Ce gel des avoirs de plusieurs personnes, et notamment des proches del’ancien régime de Bozizé, de la part de la France intervient en plus des sanctions imposées par l’ONU à quelques responsables jugés dangereux pour le fragile équilibre de la Centrafrique.

>> Lire aussi : Bozizé & Co… usual suspects