Elections

Bénin : l’opposant Adrien Houngbedji, nouveau président de l’Assemblée nationale

Adrien Houngbedji, président de l'Assemblée nationale béninoise. © Vincent Fournier/JA

Adrien Houngbedji, principal adversaire du chef de l'État Thomas Boni Yayi à la dernière présidentielle, a été élu mercredi président de l'Assemblée nationale du Bénin avec 42 voix sur 83.

Au terme d’un vote très serré (42 voix contre 41), qui l’opposait à Komi Kotche, le candidat du président Boni Yayi, l’opposant Adrien Houngbedji a été élu mardi 19 mai au soir président de l’Assemblée nationale.

Les FCBE (Forces cauris pour un Bénin émergent) du président Boni Yayi aavaient remporté les législatives qui se sont tenues le mois dernier, mais n’avaient pas obtenu la majorité absolue espérée, ne rafflant que 33 sièges sur 83. De son côté, le PRD (Parti du renouveau démocratique) de Adrien Houngbedji n’avait obtenu que 10 sièges, mais a réussi à rassembler les voix des nombreux petits partis d’opposition lors de l’élection du président de l’Assemblée. En tout, une vingtaine de partis ont présenté des listes lors des législatives.

Adrien Houngbedji a déjà occupé à deux reprises les fonctions de président de l’Assemblée nationale au Bénin, de 1991 à 1995 et de 1999 à 2003. Principal adversaire de Boni Yayi en 2011, il avait obtenu 36% des suffrages contre 53% pour le président sortant. Contestant ces résultats et accusant le pouvoir de pratiques frauduleuses, il avait même revendiqué la victoire.

>> Lire aussi Corruption au Bénin : quand Rosine Soglo sort l’artillerie lourde

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte