Conso & Distribution

Côte d’Ivoire : le chocolatier CEMOI inaugure son usine d’Abidjan

| Par Jeune Afrique
Le président ivoirien Alassane Ouattara (4e à partir de la droite) a inauguré la première chocolaterie de CEMOI en Côte d'Ivoire. À sa gauche : Patrick Poirrier, président du groupe agro-industriel français.

Le président ivoirien Alassane Ouattara (4e à partir de la droite) a inauguré la première chocolaterie de CEMOI en Côte d'Ivoire. À sa gauche : Patrick Poirrier, président du groupe agro-industriel français. © Présidence de la Côte d'Ivoire/Facebook

Le groupe français CEMOI a inauguré sa première chocolaterie en Côte d’Ivoire. Située à Abidjan, cette usine a demandé 6 millions d’euros d’investissements et dispose d’une capacité de production de 10 000 tonnes par an.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a inauguré ce lundi 18 mai la chocolaterie du groupe français CEMOI, la première usine du genre installée en Côte d’Ivoire. Située à Yopougon, dans l’ouest d’Abidjan, cette unité occupe une surface de 2 000 mètres carrés et dispose d’une capacité de production de 10 000 tonnes par an. Cette installation, qui a nécessité 6 millions d’euros, emploie une centaine de salariés. Elle réalise des produits spécifiquement dédiés au marché sous-régional : dans un premier temps de la poudre de cacao et de la pâte à tartiner, avant, dans un deuxième temps, de fabriquer du chocolat.

Ambition : devenir le 1er producteur mondial de chocolat

Accompagné lors de cette cérémonie d’inauguration par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et plusieurs membres du gouvernement ivoirien, Alassane Ouattara a rappelé que « la Côte d’Ivoire en tant que premier producteur de cacao au monde a pour ambition d’être le premier producteur mondial de chocolat ». « L’ouverture de la nouvelle chocolaterie du groupe CEMOI permettra sans doute de démarrer la réalisation de cette grande ambition », a ajouté le président ivoirien dans le livre d’or de la cérémonie d’inauguration.

Durant son allocution, Patrick Poirrier, président de CEMOI, a rappelé que le groupe familial a investi 40 milliards de F CFA en Côte d’Ivoire depuis 1996, où elle compte un millier de collaborateurs. Le groupe français, qui dispose d’une capacité d’achat de 145 000 tonnes de cacao, est présent en Europe, en Afrique et aux États-Unis. Son chiffre d’affaires annuel est de 775 millions d’euros.

>>>> La Côte d’Ivoire veut sa part du marché du chocolat

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte