Vie des partis

RDC : Henri Mova Sakanyi succède à Evariste Boshab à la tête du PPRD

Henri Mova Sakanyi est un pur produit du "kabilisme".

Henri Mova Sakanyi est un pur produit du "kabilisme". © www.ambardc.eu

Jusque-là ambassadeur de la RDC à Bruxelles, Henri Mova Sakanyi a été désigné vendredi secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), le parti du président Joseph Kabila. Il succède à Evariste Boshab, récemment nommé vice-Premier ministre.

À 52 ans, Henri Mova Sakanyi revient au cœur des affaires politiques à Kinshasa. L’ambassadeur de la RDC à Bruxelles (près le Benelux et l’Union européenne) a été désigné, vendredi 15 mai, secrétaire général du parti au pouvoir, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), lors d’un congrès extraordinaire qui s’était ouvert à Kinshasa la veille. Il doit quitter prochainement ses fonctions à Bruxelles pour revenir s’installer dans la capitale congolaise.

Pur produit du "kabilisme", il a été membre de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), la rébellion de Laurent-Désiré Kabila. Nommé ministre des Transports et des Voies de communication dans le premier gouvernement du père de l’actuel chef de l’État, après sa prise du pouvoir, en 1997, ce Lunda du Katanga avait ensuite été ministre de l’Information et porte-parole de Joseph Kabila.

Rassurer le Katanga et la communauté internationale

Il avait été nommé au poste, stratégique pour la RDC, d’ambassadeur à Bruxelles en 2009, qui est aussi chargé des relations avec l’Union européenne. "C’est un homme très ouvert, dont le profil cadre avec le dialogue voulu par le président", assure Michaël Sakombi, directeur de cabinet adjoint au ministère des relations avec le Parlement, qui fut le conseiller en communication de Mova Sakanyi pendant cinq ans à Bruxelles. En nommant un Katangais, le président rassure aussi ses partisans dans cette province, qui ont parfois manifesté leur inquiétude. Et puis, du fait de ses fonctions diplomatiques, il a l’habitude de dialoguer avec la communauté internationale, ce qui devrait aussi la rassurer."

Mova Sakanyi doit mener son parti lors des prochaines échéances électorales, notamment les provinciales, municipales, urbaines et locales, prévues pour le 25 octobre 2015.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte