Économie

Le marocain Attijariwafa débarque en Égypte

Par
Mis à jour le 10 mai 2015 à 19:19

La banque marocaine Attijariwafa Bank s’apprête à mettre un pied en Égypte. Sa direction négocie actuellement la reprise de Piraeus Bank Egypt.

Dirigé par Mohamed El Kettani, le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank s’apprête à mettre un pied en Égypte. Sa direction est actuellement en négociation pour la reprise de Piraeus Bank Egypt. Détenue à 98,3 % par le groupe bancaire grec Piraeus, celle-ci ne figure pas parmi les géants bancaires du pays. Disposant de 39 agences et employant plus de 900 personnes, elle possède à peine 0,9 % de part de marché dans les crédits et 0,5 % dans les dépôts.

L’établissement financier, avec à sa tête le banquier grec Constantinos Loizides, a même failli cesser ses activités en 2014, selon un récent rapport de ses commissaires aux comptes, PwC et Mazars, qui signalent qu’il cumulait fin 2014 des pertes de plus de 112 millions d’euros, soit plus de la moitié de ses fonds propres.

Positions

Depuis des années déjà, Attijariwafa Bank cherche à mettre un pied en Égypte afin de renforcer ses positions en Afrique du Nord. Conseillé dans ce deal par l’antenne casablancaise du cabinet d’avocats d’affaires Allen & Overy, dirigé par Hicham Naciri, le groupe devrait bientôt entériner cette transaction.

Lire aussi :

Les entreprises marocaines à la conquête de l’Afrique : une stratégie royale

Mohamed El Kettani : « Les scandales financiers concernent les banques internationales, pas les banques africaines »

Attijariwafa Bank ralentit en Afrique subsaharienne