Industrie

Laurent Fabius inaugure une usine d’Alstom en Algérie

L'usine de Cital, à Annaba, inaugurée le 12 mai par Laurent Fabius, dispose d'une capacité d'assemblage de 5 tramways par mois. © Ambassade de France à Alger/Twitter

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a inauguré le 12 mai l'usine de Cital, une co-entreprise entre le géant français du rail Alstom, Entreprise du métro d'Alger et le spécialiste algérien des équipements ferroviaires Ferrovial.

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, s’est rendu le 12 mai à Annaba, dans le nord-est de l’Algérie, pour inaugurer l’usine de Cital. Créée en 2011 pour l’assemblage et la maintenance des tramways Citadis destinés aux villes algériennes, Cital est détenue à 51 % par l’État algérien, à travers le spécialiste de la fourniture d’équipements ferroviaires, Ferrovial (41 %) et Entreprise du métro d’Alger (10 %). Alstom, le géant français du rail en détient directement 43 %, le reliquat (6 %) revenant à sa filiale Alstom Algérie.

L’usine inaugurée le mardi 12 mai par le ministre français des Affaires étrangères, accompagné d’Abdeslam Bouchouareb, le ministre algérien de l’Industrie et des mines, s’étend sur près de 46 000 mètres carrés et dispose d’une capacité d’assemblage de cinq tramways par mois.

Aux termes de l’accord-cadre pour la création de Cital, l’usine d’Annaba doit produire « près de 350 rames d’ici à 2025 et employer à terme 1 400 personnes », rapporte l’AFP. Selon les informations publiées par Alstom, « à ce jour, 20 Citadis ont déjà été assemblés sur le site [d’Annaba] » et Cital « compte près de 200 employés dont dont 90 à Annaba […], les autres collaborateurs sont répartis dans les villes d’Alger, d’Oran et de Constantine où ils assurent la maintenance des Citadis déjà en service ».

Durant son séjour en Algérie, Laurent Fabius a co-présidé une réunion de suivi du Comité mixte économique franco-algérien consacrée au transport, à l’habitat et à l’agroalimentaire et s’est entretenu avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le Premier ministre Abdelmalek Sellal.

Lire aussi :

Afrique : les nouveaux territoires que la France veut explorer

Algérie : le tramway de Ouargla sera construit par deux groupements espagnol et français

Algérie : Alstom sur tous les fronts

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte