Culture

Israël : la chanteuse américaine Lauryn Hill annule son concert à Tel Aviv

| Par Jeune Afrique
Lauryn Hill, en concert en novembre 2014 à la Nouvelle-Orléans.

Lauryn Hill, en concert en novembre 2014 à la Nouvelle-Orléans. © Barry Brecheisen-AP/SIPA

L’ancienne chanteuse des Fugees ne se produira pas en Israël. Elle a expliqué sa décision par la pression des militants dénonçant l’occupation de la Palestine, mais aussi par l’impossibilité d’organiser un deuxième concert dans les territoires palestiniens.

Israël compte un boycott artistique supplémentaire : la chanteuse américaine de R&B Lauryn Hill a annulé lundi un concert prévu jeudi à Tel Aviv. En cause, les pressions de militants l’appelant à boycotter Israël en raison de son occupation de la Palestine.

L’ancienne chanteuse des Fugees a par ailleurs indiqué qu’elle avait voulu organiser une deuxième date à Ramallah, en Cisjordanie occupée, mais « la logistique était trop compliquée ». « J’aurais beaucoup aimé offrir un concert dans cette partie du monde, mais aussi être une présence pour soutenir la justice et la paix », a-t-elle écrit sur son site internet.

Ces dernières années, Israël a fait face au boycott de plusieurs artistes, comme Roger Waters ou Brian Eno. Ces derniers espèrent qu’une telle ostracisation culturelle poussera Israël à changer de politique. D’autres célébrités ont toutefois ignoré les appels au boycott, comme Paul McCartney ou Elton John.

(Avec AFP)

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte