Mines

Congo-Brazzaville : les Chinois se rapprochent du fer de Mbalam

Le gisement de Nabeba devrait produire 35 millions de tonnes de minerai chaque année pour un minimum de 10 ans.

Le gisement de Nabeba devrait produire 35 millions de tonnes de minerai chaque année pour un minimum de 10 ans. © Sundance Resources

Les autorités congolaises ont accordé à l’australien Sundance Resources un permis d’exploitation pour le gisement de Mbalam-Nabeba. Le rachat de la société minière par son homologue chinois Hanlong devrait pouvoir être finalisé au premier trimestre 2013.

Les actions du minier Sundance Resources, coté à la Bourse de Sydney, ont fait un bond de 14% suite à l’annonce de l’octroi du permis d’exploitation du gisement de fer de Nabeba, une composante essentielle du projet de Mbalam, par les autorités congolaises. Fin novembre, Sundance a signé une convention d’exploitation similaire avec le gouvernement camerounais pour la partie camerounaise de Mbalam. L’attribution de ce deuxième permis permet de valider une étape essentielle pour Hanlong dans la procédure qu’il a entamée en vue de l’acquisition de 100% du capital de Sundance (pour 1,4 milliard de dollars). Selon l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, Hanlong envisagerait d’achever l’acquisition de Sundance début mars.

Lire aussi :

Cameroun : la convention d’exploitation de Mbalam signée
Afrique centrale : Hanlong révise son offre sur Sundance

Financement

Un doute subsiste quant au financement de la transaction. Hanlong, qui réalise 2,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel, a déclaré qu’il s’attendait à investir 5 milliards de dollars dans le développement de la mine. Selon Xinhua, Hanlong serait « en pourparlers avec des entreprises d’État de premier plan pour développer conjointement la mine ». Mais aucune précision supplémentaire n’a été livrée.

Dans un communiqué, Sundance précise que le gisement de Nabeba devrait produire 35 millions de tonnes de minerai chaque année pour un minimum de 10 ans.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte