Transports

Yissehak Zewoldi quitte la direction d’Asky Airlines

| Par Jeune Afrique
Ancien vice-président d'Ethiopian Airlines, Yissehak Zewoldi a été nommé directeur général d'Asky Airlines en octobre 2013.

Ancien vice-président d'Ethiopian Airlines, Yissehak Zewoldi a été nommé directeur général d'Asky Airlines en octobre 2013. © Asky

Nommé directeur général d’Asky Airlines en octobre 2013, l’Éthiopien Yissehak Zewoldi vient de remettre sa démission pour « raisons personnelles ». Son successeur pourrait être annoncé dès le 8 mai prochain, à l’issue d’un conseil d’administration organisé à Lomé.

Yissehak Zewoldi a remis sa démission du poste de directeur général de la compagnie aérienne ouest-africaine Asky Airlines. Contacté par Jeune Afrique, le transporteur a indiqué que ce départ était dû à des « motifs personnels », sans donner plus d’indications.

Ancien vice-président pour la planification stratégique d’Ethiopian Airlines, le manager éthiopien a pris les rênes d’Asky Airlines en octobre 2013, succédant à son compatriote Awel Busera, un autre vétéran du transporteur est-africain. La démission de Yissehak Zewoldi sera effective à partir du 15 mai 2015. L’identité de son successeur n’a pas encore été annoncée. Selon les informations reçues par Jeune Afrique, il pourrait être désigné lors du prochain conseil d’administration ordinaire d’Asky Airlines, prévu le vendredi 8 mai à Lomé.

Partenariat

Un accord de gestion conclu entre Asky Airlines et Ethiopian (qui détient aujourd’hui 40 % de son capital), a octroyé au transporteur est-africain le droit de superviser pendant cinq ans la gestion de l’opérateur basé à Lomé en détachant au sein de la direction des responsables tirés de ses équipes. Cet accord a été renouvelé lors du conseil d’administration d’Asky de janvier dernier.

Depuis son hub de Lomé, Asky, qui a démarré ses vols en 2010, dessert 22 destinations dans 19 pays d’Afrique occidentale et centrale. L’opérateur transporte environ 9 500 passagers par semaine, avec une flotte de 7 appareils, dont 3 Boeing 737-700 et 4 Bombardier Dash 8.

Lire aussi :

Asky Airlines va augmenter son capital

Gervais Koffi Djondo : « En Afrique de l’Ouest, une seule compagnie aérienne suffit »

Transport aérien : compagnies subsahariennes, unissez-vous !

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte