Agroalimentaire

Sénégal : les Moulins Sentenac tombent dans l’escarcelle d’Ameth Amar

L'entrepreneur sénégalais Ameth Amar est le patron de la Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders.

L'entrepreneur sénégalais Ameth Amar est le patron de la Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders. © Antoine Sempé pour J.A.

La Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders, dirigée par l’homme d’affaires Ameth Amar, a pris le contrôle des Moulins Sentenac, un des labels de l’agro-industrie sénégalaise. Objectifs : consolider ses parts de marché sur le plan local et développer une stratégie d’expansion régionale plus agressive.

L’un des géants de l’industrie agroalimentaire sénégalaise et sous-régionale, la Nouvelle minoterie africaine (NMA) Sanders vient de frapper un grand coup en rachetant les Moulins Sentenac « avec prise de jouissance au 1er mai 2015 » selon un communiqué du groupe. Les modalités de cette acquisition n’ont pas été rendues publiques.

Présents dans l’agroalimentaire sénégalais et sous-régionale depuis plusieurs décennies, les Moulins Sentenac produisent des farines de blé, du maïs et du mil, des pâtes alimentaires ainsi que des provendes (aliment pour le bétail et la volaille). L’usine appartenait, jusqu’ici, au groupe Sentenac, dirigé par Donald Baron. Le groupe, qui détient également la Socas, spécialisée dans la production de concentré de tomates, réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 23 milliards de F CFA et compte 400 employés.

Expansion

En prenant le contrôle d’un des mastodontes de l’agro-industrie sénégalaise, l’entreprise dirigée par Ameth Amar, cherche à conforter ses bases dans un secteur où les parts de marché sont âprement disputées entre les Grands moulins de Dakar (groupe Mimran), la société familiale Sedima, dirigée par Babacar Ngom, et le turque FKS (du groupe Basturkler).

L’opération devrait également renforcer les capacités de NMA Sanders qui souhaite conquérir les marchés de l’UEMOA. L’entreprise, qui affiche une capacité de production journalière toutes usines confondues (pâtes alimentaires, farines et provendes) de près d’un millier de tonnes, réalise au Sénégal l’essentiel de son chiffre d’affaires, estimé à 36 milliards de F CFA en 2012. NMA Sander détient par ailleurs la concession exclusive de distribution en Afrique de l’Ouest des produits du spécialiste français de la nutrition animale Sanders (filiale de Groupe Avril).

>>>> Lire aussiDossier agro-industrie : minotiers africains, vous moulins vont trop vite ! 

Par Bintou Bathily, à Dakar

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte