Politique

Opposition équato-guinéenne : une rencontre Moto-Ondo à Paris ?

Une délégation de la Coalition d’opposition pour la restauration d’un État démocratique (Cored) entame, le 30 avril, à Paris, une tournée européenne.

Par
Mis à jour le 29 avril 2015 à 15:15

Objectif : sensibiliser les médias, la société civile et les leaders politiques à la situation qui prévaut en Guinée équatoriale à un peu plus d’un an – officiellement – de l’élection présidentielle. La Cored, qui réunit les partis d’opposition en exil, devrait pouvoir compter sur la présence de l’opposant historique Severo Moto Nsa.

>>> À lire aussi : Guinée équatoriale : les dessous de l’appel au dialogue national d’Obiang Nguema

La venue d’Andrés Esono Ondo, secrétaire général de la seule formation de l’opposition autorisée par le pouvoir, Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), qui compte un député à l’Assemblée nationale, est suspendue au bon vouloir des autorités de Malabo, qui ont, semble-t-il, empêché d’autres cadres du CPDS de se rendre dans la capitale française. Après l’étape parisienne, la délégation de la Cored devrait mettre le cap sur Bruxelles, puis Madrid.

>>> À lire aussi : Guinée équatorilale : la deuxième jeunesse d’El Presidente