Justice

Égypte : 11 condamnés à mort pour des heurts lors d’un match de foot

Les accusés à l'annonce de leur condamnation le 19 avril 2015 au tribunal au Caire. © AFP

Onze supporters ont été condamnés à la peine capitale dimanche en Égypte lors d'un nouveau procès des émeutes en 2012 à Port-Saïd. Elles avaient fait 74 morts dans un stade après un match de football.

En février 2014, une cour d’appel avait ordonné un nouveau procès pour 73 accusés après avoir annulé le verdict d’un tribunal qui en avait condamné 21 à mort. Ils étaient jugés pour leur participation présumée en février 2012 à des émeutes meurtrières à l’issue d’un match de Première Ligue remporté par le club de Port-Saïd, Al-Masry, contre les stars cairotes d’Al-Ahly.

Le juge du tribunal du Caire qui prononçait les peines dimanche a ajourné au 30 mai le verdict pour les autres accusés, tout comme la confirmation ou non des 11 condamnations à mort, après avoir recueilli l’avis non contraignant du Mufti d’Egypte.

Heurts réguliers entre supporteurs

Les 11 condamnés à la peine capitale peuvent faire appel. Ils font partie des 61 supporteurs jugés lors de ce nouveau procès. Les autres sont neuf policiers et trois membres de l’encadrement du club d’Al-Masry.

Les émeutes de Port-Saïd sont à ce jour les plus meurtrières qu’ait connues l’Egypte dans le cadre de matches de football, qui provoquent régulièrement des heurts entre supporteurs et entre ces derniers et la police.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte