Politique

Tunisie : 98 migrants perdus en mer arrivés au port de Zarzis

Trois bateaux de pêche ont amené samedi au port de Zarzis (Sud tunisien) 98 migrants africains en perdition en Méditerranée après avoir tenté de rallier illégalement l’île italienne de Lampedusa, a indiqué à l’AFP le capitaine d’un des navires.

Par
Mis à jour le 25 avril 2015 à 17:00

Des migrants africains arrivent au port de Zarzis le 19 mars 2015. © Fethi Nasri/AFP

Vendredi, le Croissant rouge avait fait état de 80 migrants perdus en mer.

"Nous avons repéré vendredi des migrants perdus au large de Zarzis, mais à cause du mauvais temps nous n’avons pu les amener au port qu’aujourd’hui", a précisé ce capitaine s’exprimant sous couvert de l’anonymat, ajoutant que les migrants étaient à bord d’une embarcation pneumatique.

"Nous avons quitté Zouara (ville portuaire libyenne, NDLR) vendredi à 05H00 du matin (04H00 GMT) mais à midi notre embarcation a commencé à prendre l’eau, heureusement des pêcheurs tunisiens nous ont repéré et sont venus à notre secours", à indiqué à l’AFP Aboubakeur, un rescapé de Côte d’Ivoire.

Les rescapés qui sont essentiellement des Maliens, des Gambiens, des Sénégalais et des Ivoiriens, voulaient rallier l’île de Lampedusa, a ajouté Ridha Belhaj, représentant du Croissant rouge.

Le 13 avril, 178 migrants avaient déjà été sauvés au large de la Tunisie, et 169 autres courant mars.

Profitant du chaos en Libye, des réseaux de passeurs se sont organisés pour faire traverser la Méditerranée à des migrants cherchant à rejoindre clandestinement l’Europe, en particulier l’Italie, à bord bien souvent de navires vétustes et surchargés.

Le début d’année 2015 a été particulièrement dramatique avec notamment la mort en avril de quelque 750 personnes dans le naufrage d’un chalutier.

(AFP)