Musique

Stromae Africa Tour, le retour aux sources…

Stromae en concert au Grand Palace de Bruxelles en septembre 2013. © Kmeron/FlikrCC

Stromae franchit le pas. L'extraterrestre de "Formidable", star des scènes européennes, entreprend une tournée en Afrique subsaharienne. Avec en point d'orgue le Rwanda, comme un retour aux sources.

Après le Maghreb à la mi-2014, Paul Van Haver, alias Stromae, unique phénomène mondialisé de la chanson francophone, entamera le 13 mai ce qui s’annonce être l’une des plus grandes tournées jamais organisées au sud du Sahara. Huit capitales (politiques ou économiques) et huit mégaconcerts en cinq semaines dans des stades,

des théâtres de verdure ou d’immenses esplanades pour cet artiste hybride, grave et jubilatoire, dont le talent domine la scène musicale européenne.

Interrogé par Jeune Afrique il y a un an sur ce projet de rencontre avec un continent où plongent aussi ses racines (il est métis de père rwandais et de mère belge), Stromae répondait ceci : "Cela me fait un peu peur ; comment vais-je vivre ce choc qui sera aussi une confrontation avec une part de moi-même ?" La réponse s’annonce triomphale.

 Étapes de la tournée : Praia, au Cap-Vert, pour un hommage à Cesaria Evora, à qui il a consacré une chanson (Ave Cesaria), Dakar, Abidjan et Douala. Longtemps souhaité par Stromae, le concert de Bamako a dû être reporté à des temps meilleurs, pour des motifs logistiques et sans doute sécuritaires. Une pause de deux semaines, puis retour sur le continent, direction l’Afrique centrale : Libreville, Brazzaville, Kinshasa (Stromae cite Papa Wemba, Koffi Olomidé et Zao parmi ses influences musicales) et enfin Kigali.

Dans ce Rwanda où il n’est jamais allé, Paul Van Haver se rendra sur les traces de son père, assassiné pendant le génocide de 1994. "Face à cela, confiait-il à Jeune Afrique, je ne serai personne, je ne serai pas Stromae, juste le petit Paul à la recherche de son papa, juste un fils qui veut renouer le dialogue avec son père mort." Nul doute qu’au retour de cette tournée initiatique l’extraterrestre de Formidable ne sera plus exactement le même. Les spectateurs du Madison Square Garden de New York, où il est attendu le 1er octobre pour un concert exceptionnel, devraient s’en rendre compte…

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte