Energie

GDF Suez annonce une nouvelle découverte de gaz en Algérie

| Par Jeune Afrique
Un test de production a permis de produire un débit de 175 000 m3 par jour de gaz naturel.

Un test de production a permis de produire un débit de 175 000 m3 par jour de gaz naturel. © GDF Suez

GDF Suez a annoncé la découverte d’un gisement de gaz naturel au sud-est de l’Algérie, dans le bassin d’Illizi.

Le groupe énergétique français GDF Suez a annoncé, dans un communiqué publié le lundi 20 avril, la découverte d’un gisement de gaz naturel dans le bassin d’Illizi, situé au sud-est de l’Algérie. Un test de production a donné lieu à un débit de 175 000 mètres cubes par jour de gaz naturel et des travaux doivent encore être réalisés pour évaluer l’étendue de cette découverte.

Ce puits, appelé TESO-2, a été foré jusqu’à une profondeur de 1 307 mètres. Il s’agit du premier puits de la deuxième campagne d’exploration menée sur ce permis, lancée en janvier, précise le communiqué. Ce programme prévoit également le forage d’au moins quatre puits d’appréciation supplémentaires.

6 puits, 3 découvertes

La première phase d’exploration avait, quant à elle, déjà permis la découverte de gisements de gaz sur les puits TIHS-1 et TDE-1, respectivement en 2012 et 2014. Au total, six puits ont été forés par l’opérateur énergétique français, dans la zone d’Illizi.

« Sud-Est Illizi » est le deuxième programme d’exploration de GDF Suez en Algérie, après le projet Touat. Ce dernier, aujourd’hui en phase de développement avec un objectif de production en 2017, contient des réserves prouvées et probables de 68,5 milliards de mètres cubes de gaz et 8,5 millions de barils de condensats.

Le groupe énergétique français possède actuellement 20 % de la licence « Sud-Est Illizi’, aux côtés de l’opérateur espagnol Repsol, qui en détient 52,5 %, et de l’italien Enel, qui en contrôle 27,5 %. GDF Suez rappelle, dans son communiqué, que l’entreprise publique algérienne Sonatrach, interviendra avec une participation de 51 % durant les phases de développement et de production.

GDF Suez mène des activités d’exploration et de production dans 16 pays du monde, dont quatre en Afrique : l’Algérie, l’Égypte, la Libye et la Mauritanie. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaire de 74,7 milliards de dollars en 2014.

L’Algérie est le premier producteur africain de gaz naturel, avec 70,7 millions de tonnes équivalent pétrole produites en 2013.

>>>> Lire aussi – L’Algérie face au gaz de schisme

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte