BTP & Infrastructures

Le Ghana inaugure la première usine de dessalement d’Afrique de l’Ouest

L'usine d'Abengoa au Ghana dispose d'une capacité de 60 000 mètres cubes par jour. © Abengoa

Le groupe industriel espagnol Abengoa a inauguré son usine de dessalement au Ghana. D'une capacité de production de 60 000 mètres cubes d'eau par jour, c'est la première du genre en Afrique de l'Ouest.

Le groupe industriel et technologique espagnol Abengoa a inauguré, le vendredi 17 avril, la première usine de dessalement ouest-africaine, à Nungua, près d’Accra, la capitale du Ghana. Plusieurs personnalités politiques ainsi que le président du pays, John Dramani Mahama, se sont déplacées pour l’occasion.

Capacité de production

L’usine, qui est entrée en activité depuis maintenant deux mois, dispose d’une capacité de production de 60 000 mètres cubes d’eau douce par jour. Ce volume devrait permettre d’alimenter en eau près de 500 000 habitants dans la capitale ghanéenne et ses alentours.

« Ce projet témoigne parfaitement de l’engagement d’Abengoa dans la lutte contre la pénurie d’eau. Je suis convaincu que cette usine inspirera d’autres pays de la région, grâce à son modèle de développement unique et sa technologie de pointe », a déclaré Manuel Sanchez Ortega, le vice-président chef de la direction d’Abengoa, cité dans un communiqué. « Ce projet prouve encore l’engagement du gouvernement à améliorer au quotidien le niveau de vie de nos concitoyens », a, pour sa part, déclaré le président ghanéen, se félicitant de l’impact qu’aura cette nouvelle usine sur la région.

Emplois

Le projet devrait contribuer à la création de quelques 400 emplois et générer 1,3 milliard de dollars de revenus au cours des 25 prochaines années (durée de la concession accordée à Abengoa). Conformément aux modalités de l’accord conclu entre l’industriel espagnol et le gouvernement ghanéen, l’usine sera cédée, à l’issue de cette période, à la Ghana Water Company (GWC), la compagnie publique chargée de la gestion de l’eau dans le pays.

Parmi les usines de dessalement développées par Abengoa en Afrique, figurent celles de Honaine, Ténès et Skikda en Algérie, d’Agadir au Maroc et de Sousa en Libye.

Lire aussi :

Afrique du Nord : le dessalement, un créneau porteur

Agadir se dote d’une usine de dessalement d’eau

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte