Politique

Mali : trois morts dans des accrochages entre soldats et bandits armés près de la frontière burkinabè

| Par Jeune Afrique
Des soldats de l’armée malienne.

Des soldats de l'armée malienne. © AFP

Trois bandits armés ont été tués mercredi au Mali dans un accrochage avec des soldats maliens à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina Faso.

"Ce mercredi, nous avons été provoqués par des bandits armés à Boulkessi, en territoire malien mais non loin de la frontière avec le Burkina Faso. Au cours de l’accrochage, trois bandits armés ont été tués, plusieurs autres ont été blessés", a déclaré un responsable militaire au ministère de la Défense.

"Côté forces armées maliennes, nous avons eu deux véhicules légèrement endommagés et deux militaires qui étaient dans ces véhicules ont été très légèrement blessés", a précisé ce responsable. Une source sécuritaire au sein de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a de son côté fait état d’un très violent accrochage survenu mercredi.

>> Lire aussi : "Soumaïla Cissé : "Dans le nord du Mali, le processus de paix est bloqué""

Les combats, qui étaient terminés en fin d’après-midi, ont opposé l’armée malienne et une bande de criminels armés qui sèment la terreur sur les populations civiles, a dit cette source, selon laquelle des renforts de l’armée malienne étaient en route pour la zone. L’armée était intervenue dans la même zone il y a deux mois, a-t-on indiqué de source militaire malienne, sans plus de détails.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer