Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 20 qui feront le Maroc de demain»

Voir tout le sommaire
Religion

Asma Lamrabet, directrice du Centre des études féminines en Islam

Asma Lamrabet, directrice du Centre des études féminines en Islam. © Hassan Ouazzani pour J.A.

Au Maroc, une nouvelle génération a pris les devants sur des chantiers d'avenir. Jeune Afrique a dressé le portrait de 20 femmes et hommes amenés à jouer, demain, un rôle déterminant dans le royaume. Asma Lamrabet, Directrice du Centre des études féminines en Islam, en fait partie.

Elle pense que les mosquées devraient être mixtes, que l’enseignement dans les filières islamiques est catastrophique, que le voile pour les femmes n’est pas obligatoire… Ses idées subversives n’ont pas empêché Asma Lamrabet d’être nommée en 2011 à la tête du Centre des études féminines en Islam, de la très prestigieuse Rabita Mohammadia des oulémas, une association placée sous la tutelle du roi.

Née à Rabat en 1960, elle est la fille d’Ahmed Lamrabet, exilé politique condamné à mort par Hassan II et ami de Mehdi Ben Barka. Jusqu’à l’âge de 15 ans, elle grandit en France, au Liban et en Algérie. Dans une école de soeurs catholiques à Alger, elle découvre la foi et se reconnecte avec sa culture musulmane. Sans diplôme en religion – contrairement aux autres oulémas -, cette docteure en médecine (elle exerce à l’hôpital Avicenne de Rabat) a publié de nombreux ouvrages avec comme objectif "la relecture des textes sacrés ainsi que l’étude critique et décoloniale de la pensée islamique".

>> A lire aussi : Islam : et Dieu libéra la femme.

 >> Retour au sommaire Les 20 personnalités qui feront le Maroc de demain <<

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte