Santé

Côte d’Ivoire : Cidipharm reprend DPCI

Cidipharm est le numéro quatre du secteur pharmaceutique en Côte d'Ivoire. © Nabil Zorkot/JA

Le groupe pharmaceutique ivoirien Cidipharm a conclu une lettre d'intention de rachat de son concurrent DPCI, numéro deux du secteur, a appris "Jeune Afrique". Une transaction estimée à 25 milliards de F CFA (38 millions d'euros).

Cidipharm, le numéro quatre du secteur pharmaceutique en Côte d’Ivoire, est parvenu à conclure, le 1er avril, une lettre d’intention de rachat de DPCI, numéro deux avec plus de 30 milliards de F CFA (plus de 45 millions d’euros) de chiffre d’affaires en 2014, selon les informations recueillies par Jeune Afrique. La transaction porte sur environ 25 milliards de F CFA.

Cidipharm, fondé en 2003 par Mamadou Diomandé, a entamé il y a plus de six mois des discussions exclusives avec DPCI, filiale locale du français Cerp Bretagne Atlantique. D’ailleurs Daniel Galas, président de la coopérative chargé de l’international, s’est rendu en Côte d’Ivoire, début avril, pour ficeler l’opération.

À Abidjan, DPCI est dirigé par Parfait Kouassi, un proche de Jean-Louis Billon, le ministre du Commerce. La prochaine étape portera sur une expertise comptable de DPCI pour valider ou non le prix de la vente. Si le deal est conclu, Cidipharm deviendra le deuxième distributeur du pays après Laborex, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 120 milliards de F CFA en 2014.

>>>> Lire aussi – Dossier santé : à quand des labos au sud du Sahara ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte