Politique

Tunisie : au moins 19 morts dont 17 étrangers, et 44 blessés dans l’attaque terroriste au musée du Bardo

Par
Mis à jour le 18 mars 2015 à 12:40

Les forces de securité tunisiennes ont réussi à neutraliser les terroristes qui ont attaqué le musée national du Bardo en milieu de journée à Tunis. Le bilan provisoire est de 19morts, dont 17 touristes étrangers. Revivez les événements de la journée.

Mis à jour le 18 mars à 19h50.

Mercredi 18 mars, vers 12h00 (locales), au moins deux hommes armés ont ouvert le feu à proximité de l’Assemblée nationale et du musée du Bardo, dans le centre de Tunis. Les assaillants, habillés en tenue militaire, ont tenté de forcer l’entrée de l’hémicycle puis se sont dirigés vers le musée, où ils ont visé un bus de touristes.

Les forces de sécurité tunisiennes ont neutralisé les terroristes vers 14h30. Deux d’entre eux auraient été tués et un troisième arrêté durant l’assaut. Selon les autorités, le bilan provisoire est de 22 morts dont 20 étrangers, et 44 blessés. Revivez les événements de la journée.

19h50 – Selon un nouveau bilan officiel, le bilan de l’attaque se porte à 22 morts dont 20 étrangers, et 42 blessés (Ministère de l’Intérieur).

18h40 – Une centaine de personnes se sont spontanément rassemblées devant le musée du Bardo. La police leur a demandé de s’éloigner.

18h35 – Transmettant ses sincères condoléances aux familles des victimes, le chef de la diplomatie américaine "salue la réponse rapide des autorités tunisiennes face à la violence gratuite ainsi que leurs efforts pour résoudre la crise des otages et restaurer le calme".

"Les États-Unis continuent de soutenir le gouvernement tunisien dans ses efforts pour faire avancer une Tunisie sûre, prospère et démocratique", ajoute le ministre.

18h25 – Reçu par le président de l’Assemblée nationale française, Taïeb Baccouche précise : "Deux terroristes ont été tués mais peut-être y en a-t-il d’autre à l’intérieur du bâtiment."

18h20 – Autre déclaration, celle de John Kerry. Le secrétaire d’État américain "condamne avec la plus grande fermeté l’attaque terroriste" de Tunis.

18h15 – Les réactions se multiplient. En France, Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, déclare que "cette attaque constitue une terrible épreuve pour le peuple tunisien". Natif de Tunis, le président socialiste de l’Assemblée, Claude Bartolone, a tenu à assurer "les autorités tunisiennes et le peuple tunisien de la solidarité des députés français". Il reçoit actuellement le ministre des Affaires étrangères tunisien, Taïeb Baccouche.

18h10 – Ennahdha appelle à un rassemblement devant le théâtre municipal de Tunis à 18h30

18h05 – Le président Béji Caïd Essebsi a rendu visite aux blessés de l’attaque du musée du Bardo.

18h00 – Une séance plénière extraordinaire de l’Assemblée nationale est prévue ce soir à 20h30 heure locale à Tunis.

17h45 – D’après l’AFP, quatre Français font partie des personnes blessées dans l’attaque au musée du Bardo.

17h30 – Dans une interview à l’AFP, le président tunisien Béji Caïd Essebsi rappelle que le chaos en Libye voisine, où une branche de l’État islamique (EI) est active, menaçait directement son pays. "Nous nous attendions à ce qu’il y ait une action d’un degré élevé" en Tunisie, affirme-t-il.

17h15 – Plusieurs organisations terroristes menaçaient ouvertement la Tunisie ces derniers mois. La katiba Okba Ibn Nafaa, liée à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et retranchée dans les montagnes boisées du Jebel Chaambi, près de la frontière avec l’Algérie, mène régulièrement des attaques meurtrières contre les forces de sécurité tunisiennes. Elle n’a en revanche jamais attaqué de touristes étrangers. Entre 3 000 et 4 000 Tunisiens combattraient par ailleurs en Syrie et en Irak, notamment dans les rangs de l’État islamique (EI). Environ 500 seraient revenus en Tunisie, tandis que d’autres ont rejoint la branche libyenne de l’EI.

17h05 – Selon l’AFP, François Hollande a exprimé la "solidarité de la France" avec la Tunisie lors d’une brève conversation téléphonique avec son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi. "Le président a parlé à l’instant au président tunisien pour lui témoigner de la solidarité de la France avec lui-même et le peuple tunisien dans ce moment très grave", a déclaré à l’agence une source à l’Elysée. François Hollande "a souligné que la France était à ses côtés".

16h45 – Réaction de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, sur Twitter.

16h40 – Voici le discours du Premier ministre tunisien Habib Essid face à la presse après l’attentat, diffusé par nos confrères de France 24.

16h30 – Le ministre de la Santé Saïd Aïdi a indiqué à la presse que 38 personnes avaient été blessées, notamment des ressortissants de France, d’Afrique du Sud, de Pologne, d’Italie et du Japon.

16h20 – Aucune information n’est pour l’instant disponible sur l’identité des assaillants et leurs revendications.

16h00 – Le chef du gouvernement tunisien Habib Essid annonce un bilan provisoire de 19 morts, dont 17 étrangers. Parmi eux figuraient des touristes polonais, italiens, allemands et espagnols. Le Premier ministre a indiqué que les assaillants étaient vêtus d’uniformes militaires et avaient ouvert le feu sur les touristes alors que ces derniers descendaient de leurs bus. Ils les ont ensuite pourchassés à l’intérieur du musée.

15h46 – Les forces de sécurité ont libéré tous les otages. L’assaut est terminé au musée du Bardo.

Des membres des forces de sécurité à proximité du musée du Bardo, le 18 mars à Tunis. © AFP

15h40 – Le dernier bilan fait état de 9 morts, dont 7 étrangers et un policier.

15h30 – Selon un responsable tunisien, les forces de l’ordre ont libéré la totalité des otages et l’opération de sauvetage au musée du Bardo est terminée.

15h20 – Plusieurs médias tunisiens annoncent que deux terroristes ont été tués et un troisième arrêté. Un policier aurait également été tué dans l’assaut.

15h00 – Selon la radio tunisienne Mosaïque FM, deux terroristes auraient été abattus par les forces de sécurité.

14h50 – Le président tunisien Beji Caïb Essebsi annonce qu’il s’adressera ce mercredi au peuple tunisien.

14h30 – Des otages seraient toujours détenus dans le musée du Bardo. Aucun nombre précis n’a été fourni par les autorités.

14h23 – Les députés ont été évacués de l’Assemblée par les forces de l’ordre.

14h15 – Un important dispositif sécuritaire a été déployé autour du musée du Bardo et de l’Assemblée nationale.

14h08 – La télévision française Itélé a pu recueillir le témoignage de Géraldine, une touriste française retranchée dans le musée du Bardo.

14h05 – Des touristes blessés ont été transférés à l’hôpital Charles Nicolle.

14h00 – Selon Mohamed Ali Aroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur, la majorité des touristes qui étaient présents dans le musée au moment de l’attaque ont été évacués.

13h50 Le niveau de l’alerte terroriste avait été renforcé il y a quelques semaines en Tunisie. Les autorités craignaient particulièrement une action de grande envergure, mais plutôt dans un centre commercial.