Politique

Maroc : démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’État islamique

| Par Jeune Afrique
Une manifestation contre le terrorisme à Marrakech

Une manifestation contre le terrorisme à Marrakech © Archives / AFP

Les autorités marocaines ont annoncé dimanche avoir démantelé une cellule terroriste qui planifiait des attaques contre des personnalités politiques, civiles et militaires.

Le Maroc prend la menace terroriste très au sérieux après l’attentat du musée du Bardo à Tunis. Le ministère de l’Intérieur a affirmé dans un communiqué publié le 22 mars, avoir démantelé un important réseau qui s’apprêtait à commettre des actions sur le territoire chérifien. L’opération a été menée par des éléments du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ). 

Les membres de ce qu’il désigne comme une "cellule terroriste" auraient prêté allégrance au groupe État islamique (EI) et étaient disséminés dans de nombreuses villes, d’Agadir à Taroudant (Sud-Ouest),en passant par Marrakech, Boujaad, Tiflet, Tanger, Aïn Harouda et Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental.

>> Lire aussi Maroc : les nouvelles filières de Daesh

Des personnalités politiques, militaires et civiles visées

Le communiqué indique que "des armes à feu et une grande quantité de munitions" devant servir à commettre des "assassinats sur des personnalités politiques, militaires et civiles" auraient été saisies dans une cache près d’Agadir.  Le groupe prévoyait au préalable "de mener des attaques contre des éléments sécuritaires pour s’emparer de leurs armes".

La cellule terroriste s’activait également "dans le recrutement et l’envoi, via un financement étranger, de jeunes Marocains", candidats au jihad en Syrie et en Irak.

Le Maroc a renforcé son dispositif sécuritaire suite aux attentats qui ont visé le musée du Bardo à Tunis. Le 20 mars, le royaume chérifien annonçait la création du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) chargé de prévenir les attaques terroristes.

>> Lire aussi : Le Maroc sur le qui-vive suite à l’attentat du Bardo à Tunis

(Avec AFP)
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte