Politique

Pour se protéger des Shebab, le Kenya veut ériger un mur

| Écrit par Claire Rainfroy
Un soldat kényan dans la capitale, Nairobi.

Un soldat kényan dans la capitale, Nairobi. © AHMET ERKAN YIGITSOZLU/ANADOLU AGENCY/AFP

Le Kenya a annoncé qu’il érigera un à la frontière somalienne pour contrer les attaques des Shebab.

Pour se protéger des Shebab, le Kenya se barricade. Le ministre kényan de l’intérieur, Joseph Nkaissery, a annoncé lundi la création d’un "mur de sécurité", qui s’étendra tout au long des 700 kilomètres de la poreuse frontière qui sépare le pays de la Somalie.

Une construction qui devrait commencer cette année, mais dont l’aspect reste encore flou. Si un porte-parole du minsitère a assuré qu’il ne s’agissait pas de construire une muraille de 700 kilomètres de long, un mur sera bien bâti à certains endroits. "Le mur sera érigé dans la zone de Bulahawa, à Mandera pour aider nos forces à assurer la sécurité", a précisé le cabinet de Joseph Nkaissery.

200 morts depuis 2013

Le reste de la frontière devrait être délimité par une route, elle-même entourée de zone tampons et de barricades. Objectif : endiguer la menace des Shebab, dont les attaques ont déjà fait plus de 200 morts dans le pays depuis 2013, principalement dans les localités frontalières de Mandera et Lamu, souligne Reuters. "L’idée est de faire en sorte qu’il y ait des entrées clairement définies à la frontière", a expliqué un porte-parole du ministre de l’intérieur à l’agence de presse.

Sur les réseaux sociaux, bon nombre d’internautes, dubitatifs sur l’efficacité d’une telle mesure, ont déjà raillé l’initiative. Et ils ne sont pas les seuls : le quotidien britannique The Guardian s’interroge également : "La vraie question que les dirigeants kényans devraient se poser est : est-ce-qu’une telle mesure a déjà fonctiionné ?" Après avoir passé en revue les différentes expériences en Israël, en Chine ou encore au Mexique, le journal tranche rapidement : "historiquement, les murs n’ont jamais été une solution a long terme".

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer