Sport

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

Les Ivoiriens ont remporté la CAN 2015. © AFP

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en janvier-février. Cette fois-ci, ce sera trop tôt.

Le 19 mars, le comité exécutif de la Fifa a choisi l’option hivernale  pour la Coupe du monde 2022, qui se tiendra donc au Qatar du 21 novembre 18 décembre. Cette décision va bouleverser le planning international pendant trois ans, y compris en Afrique, puisque le calendrier de certains championnats – au Maghreb notamment – est concerné. Et surtout, la Guinée doit accueillir la CAN en janvier 2023, soit un mois après la fin de la Coupe du monde.

La ministre des Sports dit non

La FIFA, par la voix de Jérôme Valcke, son secrétaire général, a évoqué l’hypothèse de décaler la compétition panafricaine en juin, afin d’éviter la succession trop rapide de deux tournois de cette ampleur. Mais « c’est très difficile, voir impossible, de jouer en Guinée en juin, à cause de la saison des pluies », explique Michel Dussuyer, qui vient de quitter un poste de sélectionneur en Guinée, qu’il a occupé de 2002 à 2004 puis de 2010 à janvier dernier. Domani Doré, la ministre guinéenne des Sports, a été très ferme lors d’une intervention à la télévision nationale : « Ce n’est pas possible d’accueillir une CAN en juin. »

La CAF temporise

Du côté de la Confédération africaine de football (CAF), via son responsable de la communication Junior Binyam, on préfère apaiser le débat. « Nous sommes en mars 2015, il y a encore du temps pour régler cette question. La FIFA va déterminer le calendrier international 2018-2024, et il appartiendra au comité exécutif de la CAF de trouver une date pour la CAN 2023. » Constant Omari, président de la Fédération congolaise de football (FECOFA), également membre du comité exécutif de la CAF et de la commission de discipline de la FIFA, va dans ce sens. « La Coupe du Monde 2022 aura lieu en hiver. Ensuite, on s’adaptera. » De nombreuses questions risquent pourtant de se poser. Dont celle de trouver un autre pays d’accueil…

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte