Politique

Terrorisme : les shebab menacent-ils l’Ouganda ?

Selon les informations obtenues par l’ambassade des États-Unis à Kampal, un attentat pourrait avoir lieu prochainement à Kampala.

Par
Mis à jour le 26 mars 2015 à 15:35

Les shebab ont perpétré en 2010 un double attentat qui avait fait près de 80 morts à Kampala. © AFP

C’est l’ambassade des États-Unis à Kampala qui s’est alarmée la première. Dans un message diffusé mercredi 25 mars à ses ressortissants, la représentation américaine a affirmé avoir obtenu des informations sur des menaces terroristes probables visant des endroits fréquentés par des Occidentaux, incluant des citoyens américains, à Kampala, et qu’un attentat pourrait avoir lieu prochainement.

L’ambassade a  annoncé avoir annulé quelques rendez-vous non essentiels programmés dans des hôtels locaux dans les prochains jours. Une source diplomatique occidentale a assuré que la menace était sérieuse, fondée sur des informations concrètes.

Côté ougandais, le son de cloche n’est pas le même. Le porte-parole du gouvernement, Ofwono Opondo, a lui assuré que le pays était sûr. Précisant que "des mesures efficaces sont en place pour déjouer une éventuelle attaque", il a appelé toutefois les Ougandais à la vigilance.

>> Lire aussi : les shebabs attaquent le complexe de la présidence intérimaire à Baïdoa

Mais pour le porte-parole de l’armée ougandaise, Paddy Ankunda, l’avertissement est absolument lié aux shebab, qui avaient déjà perpétré en 2010 un double attentat qui avait fait près de 80 morts à Kampala.

"Nous avons toujours su qu’il y avait une menace et nous avons averti le public", a-t-il dit, ajoutant que les shebab semblaient avoir identifié des points vulnérables comme cibles potentielles et que la sécurité avait été renforcée en conséquence.

Le porte-parole de l’armée ougandaise a cependant tenté de minimiser la menace, qu’il a qualifiée de faible niveau.

En septembre 2014, après la découverte une cellule terroriste des shebab à Kampala, les forces de sécurité ougandaises avaient annoncé avoir djoué une tentative d’attentat terroriste.

(Avec AFP)