Musique

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Les Ambassadeur du Motel de Bamako. © Facebook du groupe.

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire !

Formé au début des années 70 au Mali, les Ambassadeurs du Motel de Bamako – du nom de l’hotel qui accueillait alors l’élite malienne –  a rassemblé à partir de 1973 ceux qui allaient devenir la crème de la musique ouest-africaine, à savoir le chanteur Salif Keïta – qui quitte alors le Rail band de Bamako – qui lui jouait au Buffet de la gare -, le guitariste Kante Manfila, le claviériste Cheick Tidiane Seck ou encore le guitariste Amadou Bagayoko (Amadou et Mariam). Ces musiciens exceptionnels ont littéralement changé la musique ouest-africaine en lui insufflant un esprit de modernité et de liberté, s’autorisant à mélanger le répertoire mandingue aux rythmes cubains et soul. Une richesse foisonnante compilée ici dans deux disques présentant des titres enregistrés entre 1975 et 1977. Les Ambassadeur du Motel de Bamako (Stern music).

En partenariat avec la Fondation Salif Keita et son antenne à Paris Fondation Salif Nantenin, les Ambassadeurs remontent sur scène pour une tournée européenne à partir de mai 2015. Au même moment un EP sera également disponible. Les fonds récoltés seront alloués au centre de la Fondation à Kouloubléni qui accueille des enfants albinos.

>> Plus d’informations sur le site de la fondation Salif Keita

Présentation vidéo de la tournée :

 

Protoje, "Sudden Flight" (Jamaïque)

Il fait partie des nouveaux patrons de la scène roots et engagée jamaïcaine. Oje Ken Ollivierre, aka Protoje, s’apprête à sortir sa première galette, Ancient Future, accompagné du moins talentueux Chronixx. En voici un avant goût.

FKA Twigs, "Glass & Patron" (Grande Bretagne)

Pour "Glass & Patron", la chanteuse britannique lâche un clip halluciné, dans lequel elle accouche de foulards de toutes les  couleurs.

Kaaris, "Le bruit de mon âme" (France)

Au pritnemps les poids lourds su rap game hexagonal sortent les uns après les autres leur disque. Entre le nouveau venu Gradur et le boss Booba, c’est au tour de Kaaris de lâcher, le 30 mars, son deuxième opus, "Le bruit de mon âme" (30 mars). Avant-goût.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte